Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 12:36

Tsunami-avril-2012.jpg

Les résultats des nouvelles estimations concernant un éventuel séisme sur les côtes du Pacifique ont été discutés au conseil des ministres....cela touche 10 préfectures avec des magnitudes à la hausse et des mouvements couvrant de plus larges étendues; dans notre région, on envisage aussi des tsunami de plus de 20m...ce qui est largement au-dessus des dernières prédictions de 2003!

Après avoir lu ça en première page du journal ce matin une seule solution....allez voir mes fleurs:

forsythia.JPG

abricotier-3.JPGY aura-t-il des abricots cette année????

abricotier-2.JPGLes fèves seront belles j'espère!

sora-mame.JPG

Repost 0
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 01:22

Coca Cola fête ses 125 ans et dit merci à ses fidèles clients....

Un mois après le séisme qui avait dévasté le nord-est, le gouvernement japonais s'est fendu de grandes pages de remerciements publics dans un certain nombre de journaux à travers le monde.'

Merci, merci pour vos dons....Etats Unis, Grande Bretagne, France, Russie, Corée, Chine......

Mais a oublié Taïwan, un des premiers à s'être mobilisé avec ferveur et efficacité. Selon le porte-paroles du gouvernement le Japon a reçu des dons de 134 pays à travers le monde et ne pouvait adresser à chacun des remerciements individuels.

Hmmmmmm: cela n'a pas été du goût du gouvernement taïwanais qui, le 17 avril, a protesté et les explications maladroites de M. Kan n'ont pas réussi à dissipé le voile de mécontentement qui s'est posé sur les relations entre les 2 pays.

Qu'à cela ne tienne; une styliste japonaise, Maiko Nissaka ,a décidé de prendre les choses en main, a posté un message sur Twitter, ouvert un compte en banque et réuni plus de 6000 dons d'un montant total d'environ 20 millions de yens pour placer dans la presse taïwanaise du 3 mai 14 exemplaires de ce message:

'arigatô, Taïwan'

merci-taiwan.jpg

 

Ayant lu le compte-rendu de ce geste dans mon journal du 5 mai, j'ai découvert quelques pages plus loin un autre article qui, mis en perspective avec le précédent, m'a fait sourire:

en effet, le ministère de la santé japonais  aurait révélé que, suite à l'entrée dans le pays de volontaires en provenance de pays européens et en particulier DE FRANCE (spécifiquement nommée dans l'article), le nombre de cas de rougeole serait en augmentation. Au Japon, peu de gens se font vacciner contre la rougeole. Or cette maladie est très répandue en France (dixit l'article). Le nombre de cas de rougeole est normalement négligeable ici, mais cette année à la date du 27 avril, on avait comptabilisé 146 cas!

Ll'article fait le point sur la nature exacte du virus (D4) et précise qu'en France on avait dénombré 5090 cas l'an dernier et pour les trois premiers mois de 2011, 4937 cas.....

Et voilà certainement pourquoi le gouvernement japonais était si réticent à accepter les chiens des sauveteurs français......oui........ ils se doutaient de quelque chose .....\(^o^)/

 

Reste à savoir maintenant si, nous les habitants de la région du Chûbu, allons bientôt pouvoir remercier notre honorable PM, monsieur Kan,  d'avoir demandé à Chûbu Denryoku (le fournisseur local d'électricité) de fermer sa centrale nucléaire de Hamaoka......l'action de Chûbu Denryoku a plongé à la Bourse aujourd'hui et on peut certainement s'attendre à des hausses de tarifs.

Vive l'éventail (manuel!)  pour l'été!

Repost 0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 04:21

La chaîne nationale de télévision ne retransmettra pas en direct le tournoi de sumo de Nagoya qui va commencer ce week end.

C'est la première fois en 53 années de retransmission infaillible des matchs que cette mesure est prise: de grands moyens contre les scandales qui soulèvent le monde du sumo depuis quelques années. 

banniere-sumo-2009.jpg

Drogue, violence, paris illégaux et donc liens mis en évidence avec la pègre....certains ne manquent pas de dire que la faute en est à la trop grande présence des étrangers, comme Kawakami Kazuo,  le commentateur régulier de l'émission  Ban-kisha de dimanche dernier. 

La plupart des graves événements qui ont secoués le monde du sumo n'ont bien sûr rien à voir avec les étrangers, en particulier ceux qui concernent le tournoi de Nagoya.

Lors de la préparation du tournoi il y a 2 ans, un jeune lutteur avait péri sous les coups de ses camarades: des châtiments corporels infligés lors de l'entrainement et avec l'approbation tacite du maître qui depuis a été condamné en justice sans avoir reconnu ses torts.

Cette année, la raison qui a poussé NHK a renoncé à la diffusion intégrale des combats est une affaire de vente illégale de billets à des membres de la pègre qui auraient ainsi obtenu des places extrêmement bien situées autour de l'arène de lutte leur permettant de passer à la télévision et d' être admirés par leurs camarades en prison.

On comprend que la chaîne de télévision soit fort marrie d'avoir joué involontairement un rôle dans cet imbroglio, d'autant plus que ces billets de complaisance avaient été obtenus par les mafieux grâce à un sumo-tori assez haut placé dans la hiérarchie et  de surcroît natif de la région d'Aichi. Il avait bénéficié, avec plusieurs dizaines d'autres sumo-tori, d'introductions dans les réseaux mafieux de paris illégaux sur les matchs de baseball.

 

Malgré une véhémente opposition mise en évidence par une enquête de la NHK auprès de 12 600 spectateurs, dont 8600 lui demandait de renoncer à l'interruption de la diffusion du tournoi,  la chaîne publique a tenu bon. Elle n'offrira pendant les deux semaines du tournoi qu'un résumé de 20 minutes après 18h00, heure officielle de fin des matchs. 

Repost 0
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 00:30

monsieur-propre.jpeg

 

Dans la pub japonaise, pas de figure mythique comme la Mère Denis ou Monsieur Propre mais il y a une figure historique qui bénéficie d'un grand engouement grâce à un très populaire feuilleton télévisé.

 

 

Le rôle de SAKAMOTO Ryôma sakamoto-ryoma.jpga été décisif dans la réalisation des changements qui sortirent le Japon de l'ère du shogunat et l'ouvrirent au monde. Natif de l'île de Shikoku, Ryôma, pendant toutes ses pérégrinations, a fidèlement correspondu avec sa soeur aînée et dans une de ses missives il parlait de son désir de 'laver' le Japon en profondeur afin de le rendre 'propre' à s'engager sur le nouveau chemin d'un progrès qu'il voyait comme inéluctable.

Surfant sur la présence médiatique de cette figure historique, un parti complètement minoritaire et fondé par une mouvance religieuse,le Parti de la Réalisation de la Joie, s'est récemment ouvertement positionné dans l'héritage spirituel du grand homme politique de l'ère Meiji.

Filon en or, la fièvre 'Ryôma' et son désir de soumettre le Japon à une grande cure de propreté se serait donc emparée des dirigeants politiques puisqu'on a également vu notre actuel premier Ministre, Naoto KAN, étendant une lessive de draps blancs, la sueur au front, dans le premier épisode de la série de pubs télévisées qui doit encourager l'électorat à manifester son appui à son parti.


On vote dans une semaine, le 11 juillet.

Enfin, les Japonais devraient aller aux urnes: vont-ils s'acquitter de ce devoir avec plus d'enthousiasme que d'ordinaire????? les enjeux sont quand même de taille vue la situation de l'économie et le nombre de  promesses non réalisées par son enfant gâté de prédécesseur.

En attendant dimanche prochain, les partis sont donc partis en campagne et depuis les premières diffusions des slogans et campagnes publicitaires, de nombreux médias n'ont pas manqué de discuter de la rhétorique employée par les équipes de communication respectives des différents courants politiques.

juillet-2010-slogans.jpgTous promettent dans leurs slogans un grand coup de torchon qui devrait propulser un pays à la santé rétablie au premier rang........

(les traductions sont de moi, si vous avez des commentaires, ou des nuances à apporter, n'hésitez pas!)

-Pour le Parti Démocrate (au pouvoir actuellement):

'Remettre sur pied un Japon en bonne santé'

-Le Parti Libéral Démocrate:

'Au premier rang'

-Le Parti Kômeitô (affilié à la mouvance bouddhiste Sôka- Gakkai et allié au PLD dans la mandature qui précédait celle-ci ):

'Une gouvernance 'clean''

-Le Parti Communiste:

'La politique d'abord'

-Le Nouveau Parti du Peuple (aux slogans quelquefois populistes):

'Pour un authentique conservatisme'

-Le Nouveau Parti de la Réforme:

'Un Japon qui se réforme dans le monde'

-Le Parti Social-Démocrate:

'Cap sur la reconstruction du niveau de vie'

-Le Parti Tachiagare-Nippon:

'Pour la renaissance du Japon'

-Votre Parti:

'Les rênes de la politique dans les mains du peuple'

 

Tentant?

Il faut faire attention aux slogans et aux associations que véhiculent des images visionnées quelquefois un peu trop rapidement....il y a déjà sur le net quelques discussions concernant cette apparition de Monsieur Kan en Mère Denis: certains internautes n'hésitent pas à interpréter la grande lessive comme celle qui débarasserait le pays de toute la 'pollution' chinoise....entre autres. 




Repost 0
12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 12:40

L'émission de France Inter est au Japon cette semaine et si vous ne l'avez pas encore écoutée, vite...vite!!!! j'adore le ton de Daniel Mermet que j'écoute tranquillement au lit....


Japon: sous un coin du kimono

Repost 0
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 11:15

Il y a un an le ministère des affaires étrangères choisissait trois petites mignonnes comme ambassadrices de la culture japonaise contemporaine.

kawaii-taishi.jpg

Le 8 avril de cette année, c'est le ministère du tourisme qui annonçait qu'ils avaient choisi le groupe pop hyper médiatique, ARASHI, pour faire la promotion touristique du Japon à l'étranger et surtout en Asie, où les 5 garçons jouissent d'une popularité extraordinaire.

ARASHI.jpg

Avis aux amateurs....le Japon investit à plein dans la jeunesse!

Repost 0
18 juin 2009 4 18 /06 /juin /2009 10:38

Aujourd'hui, alors que nous savourions encore un bel orage, j'ai lu un article de journal qui m'a intriguée.

Pas tellement par la portée de l'information:
selon un sondage internet effectué à l'occasion de la fête des pères auprès de 3600 personnes de plus de 20 ans, celles-ci donneraient une excellente note à leurs pères. Une moyenne de 74,8 sur 100 avec 22% des notes contenues dans une fourchette allant de 80 à 89% et 18,5% de 100 sur 100.

Par contraste, les papas, eux, ne se donnaient qu'une note située entre  50 et 59%....
Quelle différence n'est-ce pas??? et quel résultat emblématique du niveau d'angoisse ressenti par ces pauvres pères très concernés finalement par l'opinion qu'ont d'eux leurs rejetons! 4,9% d'entre eux se donnaient un 100 sur 100 mais 2,1% d'entre eux s'attribuaient sévèrement un zéro pointé!!!!!!!!!!!!

En fait, ce qui m'a intéressée c'est l'organisme qui a conduit
le sondage:
Il s'agit (je traduis... si vous avez une meilleure idée, n'hésitez pas en m'en faire part ;)) du
'Bureau de recherches sur les styles de vie des consommateurs' de,
je vous le donne en mille:

ASAHI BEER

Le slogan de ASAHI BEER est:
すべてはお客様の「うまい」のために...
'subete wa o-kyaku-sama no 'umai' no tame ni',
autrement dit: 'tout pour que nos clients nous disent 'c'est bon!'

Et le but de leur centre de recherches est, comme l'explique
leur site , de réunir des informations sur la qualité du bonheur de leurs clients, en particulier par le biais de sondages hebdomadaires.

D'ailleurs la question de la semaine est :
'que buvez-vous comme alcool à la maison?'
On espère que la bière remportera tous les suffrages: pas bête de poser la question à cette époque de l'année, d'ailleurs.....

Au
sondage précédent, 'qu'allez-vous faire pour le o-chugen?', devinez ce qui a été désigné vainqueur toutes catégories pour les cadeaux que l'on aimerait faire ou recevoir???
La bière bien sûr (et ASAHI sans nul doute....) .

Chaque mois des participants aux sondages tirés au sort reçoivent un petit signe d'appréciation de ASAHI BEER.... pour le mois de juin 30 personnes pourront savourer une caisse de canettes de 350ml du précieux brevage, ASAHI SUPER DRY! et 50, moins chanceux, recevront un manifique boque.

Repost 0
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 12:39

J'étais partie de matin vers le 'Grand' potager en concoctant un petit billet dans ma tête un peu nébuleuse.

Je voulais vous parler de ces 'points écolo' que nous pouvons accumuler depuis le 15 mai comme un petit pécule de citoyen méritant et que nous pourrons échanger à partir du premier juillet contre des produits régionaux, des articles respectueux de l'environnement ou des coupons d'achats.
Concocté par le ministère de l'environnement le système devait, de mai 2009 à fin mars 2010, encourager le public à acheter de nouveaux réfrigérateurs, télévisions numériques et climatiseurs portant un label de qualité environnementale décerné par ce même ministère (4 étoiles ou plus). En fonction de la puissance ou de la taille de l'appareil, le nombre de points à engranger varie: de 6 à 9000 pour un climatiseur, de 3 à 10 000 pour un réfrigérateur, de 7 à 36 000 pour une télévision..... 3000 points pour l'éco-participation qui permet de se débarasser d'un appareil usagé.
Même les Japonais, pourtant friands de cartes de fidélité en tous genres et de campagnes permettant de gagner des produits publicitaires gratuits, ne comprennent pas grand chose à ce système. On sait en outre que certains fabricants de ces produits ont déjà été épinglés pour évaluation mensongère.....pas de quoi donner ce petit coupe de pouce qui permettrait de délier les cordons de bourses amaigries par la crise.
Et encore, on n'avait pas encore vu les formulaires d'échange de ces points: non seulement il faut en remplir deux pages, mais il faut y joindre une photocopie de la garantie de l'appareil ainsi que du ticket de caisse; dans le cas où on s'est débarassé en plus d'un vieil appareil, il faudra également  joindre le reçu attestant que l'on a bien payé l'éco-participation.

Bref, je ruminais des envies d'aller grossir les rangs des adeptes de la décroissance quand j'arrivai au Grand Potager.
Mon nouveau voisin de travaux de la terre et sa femme, un couple âgé, étaient déjà là et comme ils me disaient bonjour je m'approchais de l'endroit où nos territoires se touchent.
Dans le Grand Potager, il n'y a pas de point d'eau, donc nous avons creusé de petites mares, mais comme le frère aîné de mon voisin est un spécialiste du creusage des puits, je lui avais demandé si on ne pouvait pas en creuser un que nous aurions partagé.
Dans cette région de Owari-Asahi, le sol est comme un gruyère, dont les trous seraient occupés par des poches de tourbe et d'ailleurs, pendant la seconde guerre mondiale, il a été amplement fouillé car les gens n'avaient rien pour se chauffer; des actions qui ont de graves conséquences maintenant puisque régulièrement des maisons s'effondrent lorsqu'une poche vide éclate.
-"Un puits dans le Grand Potager, compte tenu de l'état des sols et de la profondeur à laquelle il aurait fallu forer, n'est pas une bonne affaire d'après le frère aîné...
"Mais qu'à cela ne tienne, je vais vous apporter un bateau" me dit le voisin,
 "Je le mettrai entre nos deux potagers et quand il sera rempli (par l'eau de pluie....????? ) vous pourrez même y mettre des poissons rouges (nous avons des poissons rouges dans les mares...)!"

-"Bonne idée!" ai-je répondu;
mais je n'étais pas vraiment concentrée sur ce qu'il me disait car il se dégageait une bien étrange odeur de l'endroit où il se trouvait.. .... une odeur vraiment pestilentielle mais dont je me refusais à croire qu'elle venait de sa personne....
Je levais la tête pour observer s'il avait planté les patates douces dont il m'avait parlé quelque temps auparavant et je remarquais un épandage brunâtre sur une quarantaine de mètres carrés, superficie qu'il devait recouvrir d'une bâche bleue quelques minutes plus tard après m'avoir expliqué avec quoi il engraissait son champ:


Plus écolo, tu meurs! certaines ont l'air d'apprécier: et apparemment, c'est un copain à lui qui lui fournit le nattô gratis.

Repost 0
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 13:16
Que diriez-vous de participer à un concours un peu particulier, celui de la meilleure injure amoureuse:
 "à toi mon amour, avec tout mon venin! "

'ai-suru  anata he no waru-guchi kontesuto'

愛するあなたへの悪口コンテスト

Dans la ville de Shimada (préfecture voisine de Shizuoka) existe un 'Inari-Jinja' où depuis l'ère Edo un festival célèbre l'arrivée du printemps. Il s'agissait à l'origine de permettre au simples citoyens de faire des remontrances aux magistrats corrompus en empruntant l'effigie d'une poupée (fûshi-ningyô) à laquelle on confiait ses griefs. Le sanctuaire fut ainsi nommé familièrement  'waruguchi-jinja'  ou 'sanctuaire aux injures'.
La coutume a évolué et pour redonner un nouveau souffle à la ville, on y organise depuis 5 ans une compétition de la meilleure pique amoureuse. Pour cette édition 2009, le comité organisateur a reçu de septembre 2008 à fin février 2009 pas moins de 3955 propositions venues de tout le Japon!

Et la gagnante est......une femme de 43 ans qui a concocté le mot doux suivant:

"Mon amour, tu es aussi chaleureux qu'un siège de toilettes'

50 000 yens pour cette petite perle! et vous pouvez lire le reste ici (en japonais....)


NDLR: au Japon , les toilettes à l'occidentale sont pour l'immense majorité dotée d'un siège chauffant......
Repost 0
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 14:08
On parle beaucoup en ce moment d'une des composantes de l'écriture japonaise: les 'kanji' (ou caractères d'origine chinoise), dont l'apprentissage est renommé difficile.
En fait, une des questions les plus souvent posées par les Japonais aux étrangers qui semblent avoir des connaissances dans leur langue est, me semble-t-il:
- "Et vous pouvez lire les caractères chinois???? (les fameux 'kanji')"

Cette question pourrait d'ailleurs s'adresser à nombre de Japonais eux-mêmes et pas des moindres puisque notre Premier Ministre, Monsieur Aso, a été à plusieurs reprises pris en flagrant délit d'inaptitude à lire correctement certains mots de ses discours.

Il n'y aurait donc plus de honte à avouer une maîtrise limitée de l'écriture locale.....mais quand même,..... quand on ajoute dans la même phrase que cela fait 20 ans qu'on profite du pays????? ça ne fait pas sérieux tout ça!
Alors, de temps en temps, je me dis:
"Et si tu passais un petit examen de japonais pour évaluer tes connaissances?"
J'ai un éventail impressionnant de manuels variés destinés à me donner envie de le faire, mais autant vous dire que jusqu'à présent mes velléités sont restées.......lettres mortes!
et  je rumine mes remords face à mon manque de persévérance. 

Pour remédier à cela il y aurait le Kan-Ken (Nihon-kanji-nôryoku-kentei), autrement dit le test d'évaluation des connaissances en kanji. Au Japon, il y a des tests pour évaluer toutes sortes de connaissances, de l'histoire locale au niveau d'anglais en passant par les films d'animation, la coordination des couleurs, la météorologie, la commercialisation des serviettes éponges.....

L'organisation de cet examen payant, à 12 niveaux, est le fruit du travail d'une société privée mais le Kan-Ken est devenu au fil des années une évaluation de compétences très prisée et surtout reconnue par le Ministère de l'Éducation.
Lors de la première session en 1975, il y  avait 670 candidats: les trois sessions anuelles de 2007 en ont comptabilisé  2 716 711! A chaque session, on peut se présenter à un maximum de 4 niveaux différents. Certaines personnes passent et repassent l'examen, même après l'avoir réussi, rien que pour le plaisir de s'entrainer.
Depuis 1995, chaque 12 décembre, 'jour des kanji'  , la société organisatrice, basée à Kyoto,  annonce et fait calligraphier en grande pompe dans l'enceinte du Temple Kyomizu, le 'kanji de l'année' . En 2008 c'était :

                                                                 ou 'changement'

Et voilà que le Ministère de l'Éducation a tapé un grand coup de poing sur la table car, malgré de nombreux avertissements de sa part, il semblerait que la société organisatrice n'ait pas encore expliqué de manière convaincante certains usages des énormes gains dont elle a bénéficié.  Rien que pour l'exercice 2006-2007, le chiffre d'affaires de la société se monterait à : 1 milliard 540 millions de yens.
En fait l'organisation regroupe un nombre de sociétés diverses dont les activités vont de l'administration des examens à la publication d'annales et autres manuels  d'apprentissage. A la tête de toutes ces structures, deux hommes: un Monsieur Okubo et son fils....on parle d'argent détourné à des usages pour le moins privés: magnifique propriété à Kyoto, concession funéraire etc...
.

Et voilà, cette année, au moins,  j'ai une bonne raison pour justifier ma grosse paresse: je ne vais quand même pas payer le privilège de passer un examen afin qu'un monsieur s'offre une stèle funéraire de luxe artistiquement calligraphiée!!!!!!!


Vous pouvez relire un billet au sujet de la manière dont on attribue une appellation homologuée à certains jours du calendrier. Cette pratique est régie par la société des jours commémoratifs du Japon.
Repost 0