Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 12:52

J'ai présenté aux étudiants quelques ouvrages faciles écrits par leurs compatriotes.

 

eriko-nakamura.jpgÉcrit par une ancienne présentatrice vedetter de la télévision commerciale japonaise , Eriko Nakamura, maintenant mariée à un Français et mère de 3 enfants, ce livre est très divertissant.

Sur un ton très enlevé, elle nous offre des vignettes humoristiques sur des détails de la vie de tous les jours qui parleront particulièrement à tous ceux qui connaissent la France et le Japon!  la visite chez le médecin, les trottoirs, les soucoupes des cafés, les grèves, le mariage etc....autant de sujets dont la comparaison entre les deux pays ont surpris notre Japonaise.

 

 

 

Eriko Nakamura, sera dans l'émission de Brigitte Patient sur France Inter demain, jeudi 12 avril:

 

Un jour tout neuf et sa rubrique 'Venus d'ailleurs'.

 

En japonais, cette fois-ci, vous connaissez Jean-Paul Nishi ??? serait-il fan de Jean-Paul Belmondo...en tout cas ce manga-ka japonais a publié plusieurs recueils de bandes dessinées racontant ses aventures parisiennes: très drôle!

jp-nishi-2.jpgla vie dans une chambre de bonne au 7ème étage sans ascenseur, le petit boulot dans un supermarché japonais....les jeunes fans de Japan Expo....et immanquablement, les toilettes publiques ou plutôt leur absence!

jp-nishi-1.jpgParis n'a qu'à bien se tenir!

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 11:10

Pour aider les rescapés du tremblement de terre de vendredi dernier, un certain nombre d'organisations acceptent des dons en argent. Je ne pense pas qu'il faille faire confiance aux organisations fantaisistes (j'en ai déjà trouvé sur le net) qui vous disent être capables de faire parvenir  des colis d'aide en nourriture, vêtements etc... pour l'instant. Les messageries sont claires sur leurs sites; il n'est pas possible d'acheminer des colis en direction des préfectures touchées donc il faudrait eu cet envoi de colis soit organisé de préfcture à préfecture, ce qui n'est pas le cas pour l'instant. Nul doute que cela va venir.

La préfecture d'Aichi a envoyé dès le samedi des camions d'eau potable, des secouristes etc....

 

Dons en liquide:

Vous pouvez effectuer des dons facilement en argent liquide dans les convenience stores.

Egalement en liquide dans les antennes de la NHK (à Nagoya, rez de chaussée de la tour à Sakae).

Toujours en liquide au nom de la Croix rouge japonaise dans toutes les postes du pays. Demandez le formulaire à cet effet.

Dans les bureaux des partis politiques....

 

Par carte de crédit:

sur internet, Yahoo, Amazon, Groupon, Nifty etc.... Voir ICI pour des liens.

 

Directement à la croix rouge japonaise (paiement par carte de crédit, convenience store, payeasy..au choix).....accéder directement ICI.

 

 

Que faire, pour vous?

Vous devez en priorité revoir votre niveau de préparation à un désastre de ce type; prévoir plusieurs jours de réserves d'eau et de nourriture, faire une liste des produits de première nécessité en fonction du type de logement que vous occupez, de la configuration des lieux, proximité de la mer ou non, moyens de transport ou non, présence d'enfants ou non. Il faut vous renseigner auprès de votre responsable local de quartier et savoir qu'en ce qui concerne la prise en charge par le Consulat de France à Kyoto, dont nous dépendons, il n'y a qu'un îlot, ici, à Nagoya qui gère 3 préfectures, Aichi, Gifu, Mie!!!! les nouvelles seront centralisées par l'Alliance Française et son directeur. Voir ICI.

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 06:26

ou: il y aura toujours des choses auxquelles je ne m'habituerai pas.


Le bentô.

Ce qui va suivre n'est pas la manifestation de mon envie ou jalousie. Seulement quelque chose qui me laisse un peu perplexe....pour ne pas dire doutant de mes qualités de mère.

Je fais des bentô....de temps en temps.

bento-2009-1.jpg

J'ai fait des bentô religieusement quand mes filles étaient au collège et avant que leur lycée se décide a ouvrir une cantine. Après....NON.

A Nagoya (au Japon...), les mères (épouses)  dignes de ce nom font les bentô. D'autant plus si elles ne travaillent pas. Comme nous sommes en période de crise, il y a même des hommes vivant seuls qui se sont mis aux fourneaux!

Dans le lycée de mes filles, avec cantine, il y  avait trois catégories de filles:

-celles qui mangeaient à la cantine....les moins nombreuses.

-celles qui achetaient leurs bentô au convenience store....peu nombreuses.

-celles dont la maman (parfaite) se levait une heure avant toute la maisonnée pour préparer les bentô des uns et des autres...garantie d'équilibre diététique et dont le goût est celui bien-aimé de la 'fukuro-san' (la mère...la génitrice...le 'sac' littéralement parlant).

 

J'ai rencontré hier une amie dont la fille a...23 ans, une ancienne camarade de classe de la mienne. Elle a commencé à travailler dans une banque en avril. Elle habite Nagoya, elle travaille à Nagoya à une trentaine de minutes de la maison de ses parents dans laquelle elle habite toujours. Pour ses deux soeurs et elle, pas question sauf cas de force majeure d'habiter seule, même maintenant qu'elle travaille. Il est vrai qu'elle pourra ainsi mettre tout son argent de côté, appréciable.

Sa mère était prof de gym; elle est allée faire ses études à Tokyo et une fois revenue à Nagoya a rencontré son mari dans le lycée où elle enseignait (lycée dont elle était sortie). Une fois mariée, elle a arrêté de travailler et ils se sont installés dans une maison construite juste à côté de celle de ses parents. Quand ses filles allaient au lycée, elles avaient bien sûr chaque matin le repas à emporter qu'elle leur préparait.

Ma fille avait décidé à l'époque de faire elle-même son bentô (applaudie des deux mains par sa mère indigne!) et on regardait d'un oeil critique ses préparations toutes simples, pour ne pas dire monastiques. Les écoles de filles, ça peut être cruel comme environnement.

Mon amie et moi parlons donc de notre progéniture et du fait que c'est difficile de passer de la vie étudiante à la vie professionnelle.

C'est là qu'elle me dit combien elle est soulagée. Pourquoi????

Parceque dans l'agence bancaire où travaille son aînée, il y a une cantine.

Cela veut dire que Maman n'a pas besoin de préparer le bentô.

Encore heureux!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Oui, car selon la petite maman, manger à l'extérieur à midi...c'est extrêmement mauvais pour la santé!

Au moins, à la cantine de l'entreprise, la dame élabore des repas frais et diététiques tous les jours.

 

Seul bémol........ce n'est pas aussi bon .......que MAMAN!


 

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 03:11

Ou: il y  aura toujours des choses auxquelles je ne m'habituerai pas.

Je reprends mon bâton (militant???) de prof qui aimerait tellement croire que les années que les gamins passent en fac serviront à quelque chose.

Le français, il ne faut pas rêver, ce sera la chose la plus facile du monde à oublier pour les non-spécialistes que j'ai le plaisir de rencontrer chaque semaine.


Mais il se trouve que les hasards de la vie font que je dois aussi préparer un séjour d'études de 6 jours à Singapour avec une quinzaine d'étudiants et que la préparation de ce séjour se fait presqu'exclusivement par le biais de nos ordinateurs respectifs: courriels, soumission de devoirs, participation à un blog etc.... Sauf 3 rencontres non-virtuelles pour mettre au point certains aspects matériels concernant le voyage en lui-même et la participation à des rencontres estudiantines sur place.

S-pore--Riverside.3.JPG

La première de ces rencontres avaient lieu lundi dernier et il y a eu deux absents. Passons sur le détail que seul un d'eux a cru bon de m'informer qu'il ne pourrait pas venir (je pourrais aussi faire tout un article concernant le style de courriel qu'ils croient pouvoir envoyer à leur prof....de leur portable; avec un style écrit......de portable!!!!).

En fait, les deux (garçons) avait la même excellente raison pour ne pas venir.


EXCELLENTE.....pour une université japonaise.


En effet l'équipe de baseball de notre institution avait un match décisif cet après-midi là, un LUNDI, de cours; ... a priori.

Ce match étant un match de league (autrement dit SUPER important, DÉCISIF pour le classement de l'équipe), et bien voilà, en tant que prof on est obligé d'accepter l'absence. En fait, cela ne compte pas comme une absence.


En attendant, moi, il faut que je leur donne un compte-rendu détaillé de notre séminaire et surtout que je m'assure qu'ils aient bien reçu les documents très importants concernant les passeports, l'assurance, le versement des arrhes à l'agence de voyages etc.... Sachant que lorsque je leur envoie un courriel, il faut à certains plus d'une semaine pour en accuser la réception, je me fais un sang d'encre.


Vivement le 5 septembre, jour de retour de notre aventure!


Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 02:48
On en parle tellement en France comme ici qu'il fallait bien que je fasse le point! Et justement mercredi, j'ai écouté l'émission 'Service Public' d'Isabelle Giordano sur France Inter: "En fait-on trop sur la grippe A????"
Il semblerait qu'en France de grands spécialistes soit de cette opinion.
Mais la France a pris le parti de prévoir les moyens de vacciner toute la population, même s'il semble que le vaccin ne sera probablement pas prêt pour tout le monde dans ces quantités à temps, surtout s'il faut deux injections.....

Au Japon, on est plus lucide ou moins dramatisant, au choix...certains diront irresponsables et inconscients, à vous de choisir. Personnellement, si j'ai le choix, je me ferai plutôt vacciner contre la grippe saisonnière classique. De toute façon, je sais déjà que je serai, pour la grippe A, une des dernières servies.

Au Japon, donc, on part du principe qu'il n'y en aura pas pour tout le monde, en tout cas pas tout de suite. De plus, le pays est très réticent à importer des doses de vaccins de l'étranger, arguant de possibles incompatibilités, effets secondaires et autres risques sanitaires. Mais il faudra bien qu'il le fasse, bien sûr, car les stocks sur place sont limités.

Plusieurs problèmes sont donc soulevés. Qui aura la priorité?....et combien ça coûte????
Le deuxième point d'abord.
Comme la grippe saisonnière classique, le vaccin sera à la charge des patients, mais on pense quand même à la possibilité de proposer des possibilités aux personnes à faibles revenus. A quelle hauteur? c'est plutôt flou et sera laissé à l'initiative des collectivités locales avec des subventions au niveau national. Mais pour deux injections, le coût est évalué entre 6 à 8000 yens. C'est drôlement cher!!!! La grippe saisonnière c'est une injection et 2000 yens en général.

Les premières injections pourront être réalisées dans le courant du mois d'octobre avec des produits japonais et en fin d'année, on aura accès à des produits importés.
Selon les premiers rapports, le pays était en mesure d'assurer la vaccination de 13 à 17 millions de personnes, un écart d'estimation qui en disait long sur le manque de préparation. Il semblerait que l'on puisse assurer que d'ici fin mars 18 millions de personnes pourront être vaccinées avec des produits japonais et le gouvernement est en négociation avec deux firmes étrangères pour compléter ses stocks. 

Moins flou....
Il a été décidé que le vaccin serait administré dans un ordre de priorité qui a été établi de la sorte:

Groupe 1:
-Personnel médical: estimé à 1 million de personnes.

Groupe 2:
-Femmes enceintes: 1 million de femmes.
-Personnes présentant des facteurs à risque (personnes atteintes de maladies respiratoires, cardio-vasculaires, maladies du système nerveux, insuffisance hépatique et rénale, diabéte...): 9 millions de personnes.

Groupe3:
-Enfants entre 1 et 6 ans: 6 millions.

Groupe 4:
-Parents d'enfants de moins d'un an: 2 millions.

Ces 4 groupes sont assurés d'être vaccinés.

Puis viennent:
-les enfants scolarisés du primaire jusqu'à la fin du secondaire: 14 millions de jeunes.
-Les personnes âges de plus de 65 ans: 21 millions de personnes.


Et puis le reste................(moi, entre autres).
 


Si vous voulez avoir les dernières infos concernant l'avancée de la maladie, vous pouvez consulter le site du Centre de surveillance des maladies contagieuses (en anglais).

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
27 février 2009 5 27 /02 /février /2009 05:12
Le 26 février, le Ministère des Affaires Étrangères a choisi ses trois ambassadrices du 'kawaï', ce mouvement emblématique d'une partie de la mode japonaise. Ces trois "envoyées spéciales de la culture pop" (les termes officiels) qui vont ainsi présenter aux jeunes du monde entier les nouvelles tendances nipponnes sont (de gauche à droite):



Misako Aoki, LA représentante de la mode lolita
Yû Kimura, LA magicienne du remake façon Harajuku et
Shizuka Fujioka, LA papesse du look lycéenne.

Il est prévu qu'elles participents à la Japan Festa à Bangkok en mars puis à la Japan Expo en juillet à Paris.






Quel meileur exemple de soft power !

Si ce mandat leur a été octroyé par le Ministère des Affaires Étrangères, c'est dans un mouvement global lancé en 2008 qui a vu, entre autres, l'inauguration en octobre dernier de l'Agence  du Tourisme Japonais, qui chapeaute un certain nombre d'acteurs gouvernementaux dans le domaine du tourisme, en particulier l'Office National du Tourisme Japonais.  D'environ 6 millions en 2008, le Japon souhaite voir monter à 10 millions en 2010 le nombre des touristes qui viennent visiter l'archipel. Et il mise en partie sur un public jeune, comme en témoigne le concours organisé par la JTA pour sélectionner les meilleurs souvenirs japonais. Celui-ci comprenait 4 catégories:

- Denrées alimentaires
- Artisanat
- Produits écologiques
- Cool Japan

Cette dernière catégorie est censée toucher plus particulièrement un public intéressé par un Japon 'nouveau'.  Et le 'Cool Japan' n'est pas un phénomène confidentiel puisque la vénérable chaîne de télévision publique NHK s'en est saisi pour en faire un programmes en bonne place dans ses tentatives de regagner un public jeune et tendance.

Des initiatives à suivre donc......

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 06:33

ou La Belle et la Bête????

A l'occasion de la sortie en DVD, demain 28 novembre au Japon, du film  de Danièle Thompson 'Fauteuils d'orchestre', sous le titre japonais 'Les cafés de l'Avenue Montaigne' , j'en profite pour vous rappeler que depuis 10 ans l'Avenue Montaigne et le quartier commerçant de SAKAE sont jumelés!

J'en connais qui ne manqueront pas d'être surpris pour ne pas dire horrifiés par l'association. En effet, bien qu'en 10 ans le quartier de SAKAE ait bénéficié de l'implantation successive de nombreuses boutiques de luxe, sa vie est dans le sous-sol....et là, il y a de TOUT!!!!!!!!

En tout cas les relations franco-japonaises font partie de la vie  de  Jean-Claude Cathalan, le président du Comité Montaigne de l'assocation des commerçants du 8ème arrondissement,  dont la femme (décédée en 2003) était la mannequin Hiroko MATSUMOTO, la première japonaise à faire carrière en France dans cette profession grâce en particulier à Pierre Cardin et Hanae Mori. 

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 05:45

A Nagoya aussi on n'oublie pas de célébrer cet heureux événement.

A l'occasion du 20ème anniversaire du Musée municipal de Nagoya, celui-ci proposera du 23 décembre 2008 au 8 février 2009 une exposition Monet. En fait on pourra voir pour la première fois dans notre région le tableau 'le lever du soleil' de l'artiste ainsi que 34 autres chefs d'oeuvre de Renoir, Cézanne, Pissaro etc...

 

Et puisque l'art n'a pas de frontières, je vous présente Mme Moribe qui habite Nishi-ku à Nagoya (arrondissement de l'ouest) . Il y a une semaine, on apprenait par notre journal local, que cette dame de 70 ans, passionnée de peinture à l'huile et membre de différentes associations d'artistes s'était vue récompensée dans le cadre d'un concours organisé par un éditeur d'art de Tokyo. Cet événement, organisé pour la célébration des 150 ans des relations franco-japonaises,  visait à sélectionner des oeuvres susceptibles de figurer sur des étiquettes de grands vins. La peinture de Mme Moribe, "Murmures d'anges", réalisée en 1998, est une des 285 oeuvres choisies parmi les plusieurs dizaines de milliers d'oeuvres qui se trouvait en compétition!

Les bouteilles de vins ainsi ornées de ces étiquettes originales ne seront pas commercialisées et les étiquettes resteront dans un musée parisien.
Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 10:58
(Pour Fabienne, Stéphanie et Hélène, mes cousines ; Gwen et les autres....)



C'est au début des années 2000 qu' ont commencé à se multiplier les actions et événements en relation avec la campagne contre le cancer du sein, du nom américain de 'Pink Ribbon Campaign'.
Au Japon, une femme sur vingt est victime de cette maladie, ce qui est inférieur aux moyennes américaines et européennes.






En 2003, la société d'édition
ASAHI lance le 'Pink Ribbon Festival'
dont le concept est de servir de tremplin à une prise de conscience citoyenne de la nécessité du dépistage précoce en proposant diverses animations festives dans les villes de Tokyo (voir la photo des illuminations de la Tour de Tokyo en 2003), Kobe et Sendai.

Dans le cadre de ce festival, la société ASAHI propose trois concours de création artistique: celui de la meilleure affiche, celui du meilleur slogan et celui du meilleur produit dérivé.

Cette année le premier prix pour la meilleure affiche a été attribué à ce travail Soichi OZAWA (31 ans):



C'est le dialogue qui vaut le coup:

-La Liberté:
'deux minutes....je vais au dépistage du cancer du sein!'
-Le Combattant:
'euh...maintenant????'


Bon timing en cette année de la commémoration du 150ème anniversaire des relations franco-japonaises! 
Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 03:39

on fait feu de tout bois!
Comme Yahoo Japan dont la page d'accueil nous annonce le mariage de Sarkozy II ...je n'invente rien: c'est ainsi que les média japonais nomment l'héritier prodigue ' Sarukoji-ni-sei ' ... ' Sarkozy deuxième '. Et pour continuer dans la touche Disneyland, on apprend que tous deux sont âgés de 22 ans, et que l'heureux marié aurait promis à sa dulcinée lorsqu'elle avait 16 ans qu'il en ferait son épouse avant qu'elle en ait 26! Encore un amateur de promesses qui en jettent.
Comme a dit Nicolas Canteloup, impersonnifiant Nicolas Sarkozy dans sa Revue de presque sur Europe 1, l'avantage de se marier dans la maison Darty c'est la garantie du service après-vente. On espère que la mariée elle aussi a eu de solides garanties....

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article