Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 07:10

C'est ce que semble suggérer le titre du journal d'hier, premier avril, date d'entrée des nouvelles recrues dans leurs entreprises ou autre lieux de travail.

Enfin, on ne mentionne pas la 'taille' du défi .... mais voilà, ce sera un challenge et il va falloir se battre.

L'avenir: un défi de taille

Immuable, comme chaque année ce jour-là, en première page, la photo de la cérémonie qui s'est tenue chez notre 'Dieu' Toyota; remarquez les visages de ces petits anges 'shin-jin' 新人, tous tournés vers un avenir radieux, plus que pour d'autres certainement, s'ils arrivent à tenir le coup.

Puissance de l'uniforme et de l'égalité des débuts, sur la photo ils ont entonnée en choeur l'hymne de la société. 1504 petits nouveaux, soit 248 de plus qu'en 2014. L'économie doit aller mieux.

L'avenir: un défi de taille

Ma deuxième fille, elle aussi est devenue une 'sha-kai-jin', autrement dit elle a fait son entrée dans la 'société' par le biais de la vie active.

Elle avait, en avril il y a un an,  obtenu une promesse d'emploi dans une entreprise qui a recruté cette année 219 jeunes gens et qui a 201 succursales réparties sur tout le territoire japonais.

En octobre 2014, le premier du mois pour être exact, il y avait eu la remise officielle (cérémonie) du certificat de promesse d'embauche dans les bureaux de Tokyo.

On fêtait ce jour-là, le 50ème anniversaire de l'ouverture de la ligne de Shinkansen Tokaidô.

JR distribuait à tous les voyageurs quelques souvenirs gratuits:

L'avenir: un défi de taille

L'entreprise c'est la nouvelle famille. J'ai reçu, en même temps que ma fille, son certificat, une lettre de l'entreprise qui me remerçiait d'avoir accepté de leur confier mon précieux rejeton, exprimant aussi leur satisfaction d'avoir pu recruter des candidats  certainement formidables!

L'avenir: un défi de taille

Si vous lisez le japonais, vous vous amuserez du vocabulaire fleuri et élogieusement poli.

mais surtout, regardez en haut à droite:
à la date: après le mois,  Octobre, 'kichi-jitsu' 吉日 soit 'jour auspicieux', 'jour de bonheur, de félicité'.
...... on l'espère.

En ce moment, ma fille est partie au siège avec ses pettis camarades pour un stage d'une semaine en immersion totale; départ de l'hôtel tous les matins à 6h30, 'bentô' trois fois par jour et entrainement intensif aux bonnes manières commerciales.

 

 

L'avenir: un défi de taille
Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 07:54

prunier-mars2011.jpg

Pas seulement parcequ'il fait un temps magnifique qui semble vouloir durer et que tout est fleuri, le prunier derrière la maison et le cerisier devant qui s'éclaire de plein de jolis corolles.

Aujourd'hui c'est le jour de l'entrée officielle des nouvelles recrues en entreprise...dont ma fille aînée. Un grand et beau jour.

 

Revenons un peu en arrière: samedi dernier ma fille s'est rendue pour la dernière fois dans son université à Tokyo pour se voir remettre son diplôme de fin d'études. La cérémonie était prévue quelques jours plus tôt et devait rassembler tous les étudiants extrêmement nombreux de cette université mais elle avait été annulée (comme dans beaucoup d'autres institutions de la capitale d'ailleurs) à cause des coupures de courant. En effet, les autorités de l'université ne voulait pas que leurs ouailles soient bloquées toutes ensemble dans le même lieu et surtout voulait minimiser les problèmes de transport. Donc, on a étalé la remise des diplômes sur plusieurs jours et différents créneaux horaires en fonction des départements.

diplome-miyuki.jpgPas de cérémonie de sortie...cela peut sembler futile par rapport à ce qu'endurent  les populations du nord-est mais cela veut dire que la plupart des étudiants (surtout les filles...) ont dû annuler leur rendez-vous chez le coiffeur et la location de hakama. Heureusement, ce n'était pas un problème pour ma fille qui de toute façon, fidèle à son esprit 'légèrement' subversif avait décidé de  faire l'impasse sur tout ce cérémonial.

Néanmoins elle a avoué avoir été grandement émue par le fait que, en dépit de l'annulation des fastes officiels, le président de la faculté avait tenu à remettre tous les diplômes en main propre aux jeunes gens et que son professeur de séminaire était même venu avec une bouteille de champagne et de petits gâteaux !!!!

 

diplome-miyuki-2.jpg

Voilà, on le tient ce précieux sésame........

 

Cette semaine, elle a déménagé dans l'appartement que lui loue sa société. appart-E1 Toutes les filles des succursales de Nagoya habitent dans le même immeuble, en centre-ville. C'est un immeuble de location plutôt haut de gamme qui comprend des studios dans lesquels les employées célibataires peuvent habiter jusqu'à l'âge de 35 ans et également de beaux appartements habités par des gens qui n'ont rien à voir avec la société. Voici quelques photos prises sur le site officiel de l'immeuble car le jour du déménagement n'était pas vraiment propice à la prise de photos.

 appart-entree

Le prix de la location est très, très avantageux; 10 000 yens au lieu de plus de  80 000 yens, ce qui, soit en passant, est EXTREMEMENT élevé pour un studio, je trouve, mais l'immeuble est doté de tout un tas d'appareils de surveillance et les appartements équipés de gadgets dernier cri (que se passera-t-il en cas de coupures d'électricité????).

 

 

appart-LivingCette photo est celle d'un deux-pièces; le studio ne comporte que la pièce du fond, avec les deux immenses placards muraux et la véranda. La cuisine est équipée d'une gazinière encastrée mais dans le cas du studio n'a pas de fenêtre donnant sur l'extérieur.

appart-cuisineLa salle de bains, avec une grande baignoire, peut être chauffée, ce qui est appréciable.

Je ne sais pas si ma fille passera beaucoup de temps dans son studio car les horaires des sociétés japonaises sont assez terribles et les obligations sociales nombreuses.

Normalement, le premier avril de chaquqe année, la société organise plusieurs cérémonies d'entrée en entreprise au niveau national, mais à cause du tremblement de terre, les nouvelles recrues de Tokyo et du nord-est se sont jointes à celles de notre région. Depuis hier après-midi, ils sont tous rassemblés à l'hôtel Rihga d'Osaka où ils ont dormi (ma fille m'ayant envoyé un mail à 5h30 du matin, je pense que la pauvre a dû passer une nuit plus ou moins blanche tellement ce genre de choses la stresse, mais elle a promis de 'gambaru!'.....faire de son mieux); ce matin, ils ont participé aux festivités officielles et à partir de ce soir ils seront en séminaire de 5 jours à Kobe.

Au programme: le savoir-faire-des-affaires des parfaits employés, saluer, téléphoner, écrire des lettres d'affaires, conduire des réunions....avec, parait-il, la lecture obligatoire d'un gros (et lourd) volume sur l'histoire de l'entreprise, reçu il y a quelques semaines et sur le contenu duquel on les interrogera....^o^

Au retour, deux jours de repos et HOP! le grand plongeon .

 

Muffin-4.jpgMon maneki-neko, version Muffin, c'est bon pour le commerce (patte droite...argent)!

Toffee-1.jpgRestons zen....

Repost 0
13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 03:46

Dans la série 'laissez venir à moi....' il y a des choses plus agréables que mes VRP de malheur.

 

On connaît les pizzas incroyablement onéreuses.

Mais la fierté nationale demandait ceci:

ochazuke.jpg

Jusqu'à la mi-juin Kama-Tora vous livre votre 'o-cha-zuke' favori et vous aussi vous pourrez soupirer d'aise:

'Aaaaaaaah.....quel plaisr que d'être japonais!'

Et si vous voulez absolument nourrir votre fibre mondialiste, il y a aussi la paella à domicile:

paella.jpg

 

 

 

Repost 0
5 avril 2010 1 05 /04 /avril /2010 00:00

Revenons un peu en arrière, à mes pérégrinations sur le chemin du déménagement de ma nouvelle étudiante. Sur les aires d'autoroute, on ne rencontre pas seulement des arcs en ciel, mais de bien curieuses boissons!

De la 'body water', une boisson isotonique; il faisait tellement froid ce jour-là que nous avons préféré des boissons chaudes, mais le contenant était tentant!

  body-water-batman.JPG

body-water.JPG

body-water-kitty.JPG

Comme je l'avais promis il y a déjà quelque temps, voici donc quelques clichés de la nouvelle demeure de ma fille, une étudiante qui, comme vous le verrez, n'est pas trop malheureuse.....

Dans un immeuble flambant neuf:

immeuble.JPGEt au dernier étage, d'où on voit un bout du lac Biwa:

vue-lac-biwa.JPG

entree.JPG

Du couloir de l'entrée on accède à droite à la salle de bains, à gauche aux toilettes:

sdb-1.JPG

sdb-2.JPG

wc.JPGPuis on entre dans le coin-cuisine qui est séparé par une cloison coulissante du coin-chambre et du balcon:

kitchen.JPGdining.JPGtable.JPGVu de la table, le coin-chambre,  avec sa grande penderie:

lit.JPGetageres.JPGEt ne pas oublier le moyen de locomotion! comme l'immeuble est réservé à l'usage d'étudiants, chaque appartement a un espace pour garer son vélo, dans un garage couvert au rez de chaussée:

bicyclette.jpg

Un engin choisi pour son look et sa couleur, la favorite.

Repost 0
16 mars 2009 1 16 /03 /mars /2009 00:25
J'avais dit que le précédent billet sur le permis serait le dernier...mais lorsque ma fille m'a montré son permis tout neuf jeudi dernier, j'ai sorti le mien pour comparer les mentions portées sur chaque carte et  j'ai fait la découverte du siècle (enfin de mes deux décennies nipponnes!):

Obtenu par 'équivalence' avec mon permis français, il paraît que je peux conduire un véhicule de moyenne taille de moins de 8 tonnes ! alors que celui de Miyuki n'est que 'ordinaire' (ce genre de détail est également indiqué dans le tableau sur fond rose en bas à droite). Quand il s'agit d'un permis 'automatique' cela est mentionné. Pour un permis 'manuel', pas plus de détails. L'utilisation d'une correction visuelle est également inscrite sur le permis.

J'avais déjà parlé des différences de couleurs des permis à l'occasion du renouvellement du mien il y a un an et demi.
Ma barrette avec la date limite du prochain renouvellement (tous les 5 ans pour moi qui suis une conductrice méritante, hé, hé) est de couleur dorée, alors que celle de Miyuki est verte (rappelez-vous...les jeunes pousses!).

Autre différence entre mon permis et celui de ma fille. Le sien possède une puce intégrée; cette mesure initiée en 2007 est entrée progressivement en vigueur et seules quelques préfectures ne sont pas encore concernées. J'avais fait renouveler le mien avant que la préfecture d'Aichi ne soit concernée, donc il me faudra attendre l'an 24 de l'ère Heisei (autrement dit 2012) et son renouvellement pour qu'il soit muni d'une puce. Celle-ci est tellement fine qu'on ne distingue aucune différence entre les deux types de cartes: en fait de 0,5 mm l'épaisseur est passée à 0,76mm. L'intégration de la puce rend nécessaire l'enregistrement d'un numéro secret à 8 chiffres! La puce doit permettre d'éviter les falsifications de permis bien sûr, et surtout de  stocker des informations concernant l'état civil et la nationalité, qui du coup ne sera plus écrite noir sur blanc comme sur ma carte (en haut à gauche....'france'); on y mentionne également la catégorie de véhicules autorisés à la conduite, au nombre de 14 au total. Le permis remplace la carte d'identité inexistante au Japon. Il sert à l'établissement de toutes sortes de contrats pour la vie courante. Lors du renouvellement du permis, le code secret sera demandé. Comme pour une carte de crédit, la carte est rendue invalide si on tape 3 fois un code incorrect. Si on a perdu son code secret, il faut en informer la police et en demander un nouveau.

Ça change, ça change.....
Repost 0
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 12:30
Et ce sera la conclusion!

D'abord récapitulons:

Le permis préparé dans une auto-école se passe en deux temps qui comprennent chacun l'acquisition de compétences pratiques et  théoriques.

- Première étape menant à l'obtention du permis provisoire:

♣Pratique sur circuit balisé ...... permis manuel: 15 heures minimum, permis automatique: 12 heures minimum
♣Compétences théoriques......tous permis confondus: 9 heures

Les 9 heures de théorie terminées, on passe un test  pour vérifier que les compétences théoriques sont bien acquises (note de 90 sur 100 minimum requise).
Une fois ce premier contrôle validé et dès que le moniteur donne son accord, au bout des 15 heures de conduite, on passe un contrôle pour la conduite (il faut apprendre par coeur l'ordre de passage sur le circuit......)


ET ENFIN.......

On passe le test de conduite pour obtenir le permis provisoire.


-Avec ce permis provisoire, on entame la deuxième étape, c'est à dire

♣Conduite sur route.......... 19 heures, tous permis confondus
♣Compétences théoriques....... 16 heures, tous permis confondus

A ce niveau, on apprend  des choses que je ne me souviens pas avoir faites lorsque j'ai passé mon permis (mais, c'est vieux, comme vous le savez et c'était en France!):
par exemple, entrainement aux premiers gestes de secourisme, se rendre dans une station-service et faire le plein, demander au candidat d'essayer de conduire en passant un coup de téléphone sur un portable ou y tapant un message (seulement sur le circuit de l'école!)....

Egalement, les candidats montent à deux ou trois dans la voiture et conduisent à tour de rôle avec consigne pour ceux qui ne conduisent pas d'observer leur camarade au volant, observation qui servira de base à des discussions de groupe plus tard.

Comme lors de la première étape, une fois les heures de cours comptabilisées, on passe un test de contrôle théorique, dont l'obtention permet de postuler au test de contrôle AVANT le vrai test pour la conduite.

Comme nous habitons dans une grande ville mais en bordure d'une zone plutôt campagnarde, le test de conduite a lieu sur route (dans certains centres très urbains, il se fait sur circuit) . En ce qui concerne l'auto-école de ma fille on lui avait donné 7 plans de circuits possibles qu'elle a donc préparés tour à tour avec les moniteurs.
Le jour J un secteur est tiré au sort et le candidat doit se servir de sa carte pour concocter un circuit de 2 kms au moins avec quelques maneuvres obligatoires intégrées. Bien sûr il faut avoir mémoriser la carte avant.....



Et voilà le grand jour arrivé: on a réussi ce dernier test de conduite, on a obtenu son certificat de validation des acquis de la part de l'auto-école, on a récupéré son permis provisoire et on va donc chercher son permis au centre des examens qui, pour Nagoya, se trouve à Hirabari.
Ce jour-là (et ce sera après-demain pour ma fille), on aura à repasser pour la dernière fois le code (toujours avec 90 sur 100 minimum); pour la pratique, le certificat de l'auto-école fait foi.

Et hop, c'est dans la poche!

Repost 0
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 02:30
Petite satisfaction....'la petite' comme l'appelle gentiment mes visiteurs, depuis qu'elle a eu son permis provisoire et qu'elle a commencé à faire de la route est plus sûre d'elle. La preuve, elle ne s'est pas  laissé abattre par la remarque du mono au retour de leur première balade dans la jungle urbaine.

-Le mono: 'Alors t'as pu t' rendre compte comme tu étais nulle?????'
-La petite: (sourire intérieur et réflexion muette....le courage a ses limites!) 'J'me suis trouvée vachement bonne, pauv'.....: tu verras quand j'aurai ma voiture de sport!'

De nos jours au Japon, pour ainsi dire seuls les modèles de sport sont vendus avec la transmission manuelle. Pour les autres, il faut faire une commande spéciale.

Quand on est conducteur débutant, on doit mettre en évidence pendant un an sur la voiture que l'on conduit ce signe:


de son vrai nom 'shoshin-untensha-hyôshiki', 'marque du conducteur débutant' ......il est connu en tant que :
'wakaba-maaku' , 'la marque wakaba'.

De 'wakaba',  若葉 ........ littéralement : 'jeune feuille'







Il y a également ces trois autres autocollants:







                              




A gauche: de son vrai nom 'kôrei-untensha-hyôshiki', ce signe est plus connu sous l'appellation 'momiji-maaku',  de momiji,  紅葉 littéralement 'feuille rouge' en référence au fait qu'elle est réservée aux conducteurs de plus de 75 ans . 'Momiji' est un terme générique car, écrit avec un autre kanji,  cela veut dire 'érable' en japonais, de cette variété dont les feuilles virent à différentes tonalités de rouge profond à l'automne, et que les Japonais adorent.
Le fait qu'on connaît aussi ce signe sous le nom 'ochiba-maaku' (marque de la feuille tombée) ou 'kareba-maaku' (marque de la feuille morte) a été souvent critiqué comme discriminatoire et a même été l'objet de vives discussions en ce sens à l'Assemblée Nationale l'année dernière.

A son introduction en 1997, ce signe était réservé aux conducteurs à partir de 75 ans. Son apposition sur la voiture n'était pas obligatoire mais recommandé. L'âge fut ensuite abaissé à 70 ans, toujours sans obligation légale d'utilisation. En 2006, seuls 35% des conducteurs concernés l'utilisaient.
Une nouvelle loi, promulguée en 2007 réserve son usage aux conducteurs de 75 ans et plus; depuis juin 2008, il est obligatoire de le mettre en évidence sur sa voiture et en septembre 2008, 75% des conducteurs concernés l'utilisaient. Ne pas le faire vous fait encourir la perte d'un point sur le permis et une amende de 4000 yens.


Au milieu: 'chôkaku-shôgaisha-hyôshiki', ou 'chô-chô-maaku',   de  蝶々 ' le papillon', élaborée à partir de la première syllabe de 'chôkaku-shôgaisha' ou 'mal-entendant'. Son utilisation est obligatoire et ne pas le faire vous expose aux mêmes conséquences que celles écrites plus haut.

A droite: le design utilise en fait les feuilles en forme de coeur de  l'oxalis corniculée, ou 'katabami' en japonais, une plante très utilisée comme symbole de différentes associations de défense des droits des handicapés. De son vrai nom  'shintai-shôgaisha-hyôshiki' ou 'marque pour handicapé moteur', on connaît ce signe sous les noms de 'yotsuba-maaku', 'la marque à 4 feuille' ou 'kurobaa-maaku' , 'la marque au trèfle'. L'oxalis n'a que 3 feuilles. Introduite en 2001, l'apposition de ce signe sur son véhicule n'est pas obligatoire. 

Repost 0
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 14:30
Que devient mon futur chauffeur????

Ça ne se passe pas mal du tout. Miyuki est la seule fille ayant commencé le programme  il y a deux semaines à avoir opté pour la transmission manuelle et c'est vrai que cela lui a demandé pas mal de concentration pour arriver à une fluidité de coordination satisfaisante. Et la concentration....et bien ce n'est pas son fort. Donc, efforts multipliés nécessaires!

Le premier obstacle à franchir était celui d'obtenir le 'kari-men' ou 'permis temporaire' . Cela permet d'aller conduire sur route. En effet, l'auto-école organise un certain nombre d'heures sur circuit (15 pour la transmission manuelle, 12 pour l'automatique) associées à une dizaine d'heures de travail du code et autres questions pour l'épreuve écrite.
Au terme de ce premier groupe d'heures, on passe un test blanc et une fois que l'on a réussi ce test blanc, l'auto-école vous donne le feu vert pour passer le permis provisoire. Au niveau écrit, c'était tout de suite acquis, mais il a fallu deux tests blancs de conduite pour que ma fille puisse se présenter au permis provisoire, obtenu, lui,  sans problème vendredi dernier: le matin, la conduite; une fois la conduite réussie, on passe l'écrit.

Je ne sais pas comment cela se passe en France maintenant, mais de mon temps (+ - +)....on passait d'abord le code et après la conduite. Le Japon, c'est vraiment différent!

Nous voilà donc sur route et ce deuxième groupe d'heures comprend à nouveau pratique et écrit..... Je sens qu'il va y avoir du stress quand il va s'agir d'aller sur l'autoroute......
Repost 0
9 février 2009 1 09 /02 /février /2009 03:27
Et une petite photo extraite du manuel de l'auto-école qui illustre ce dont j'ai parlé hier.
Aujourd'hui, troisième jour du programme: deux sessions de conduite et deux sessions de code.
Repost 0
8 février 2009 7 08 /02 /février /2009 07:39
Miyuki m'avait dit que c'était 'bien japonais'. Jugez-en vous même......

Quand le temps permet des tenues extra légères, il fait chaud, enfin, normalement, parcequ'on sait qu'à Nagoya, l'ourlet ras des fesses ça se voit en toutes saisons.
Mais justement, parcequ'il fait chaud........ON TRANSPIRE!!!!  et quand il n'y a pas d'obstacle entre la transpiration et les sièges ...... et bien, ce sont les sièges qui dégustent et les utilisateurs suivants qui souffrent, dixit le mono présentateur. Un peu de considération pour les copains dont les reins risquent de ne pas apprécier la moiteur étrangère et autres effluves inconnues et donc de se sentir mal ('kimochi warui' de la bouche même du Gentil Moniteur). Donc, non seulement on couvre son corps, mais ....on apporte sa réserve de lingettes désodorisantes (non....ça c'est moi qui interprète!).

Bref, on peut dire sans se tromper, je pense, que c'est du tatemae.
La vraie raison, c'est quand même celle qu'ont évoqué mes gentils commentateurs (voir billet précédent), NON????????
autrement dit, ne pas tenter les mains baladeuses et offenser les regards prudes.


Qui a dit que je n'étais pas suffisamment tatamisée????



    Allez, en bonus, je vous mets la mascotte de notre police chérie, de son petit nom 'konoha-keibu'.
 KONOHA: vient de Konohazuku, ou Petit-Duc Scops, qui est aussi l'oiseau symbole de la préfecture d'Aichi et que l'on peut voir dans notre région en été.
KEIBU  signifie Inspecteur en chef (de la police) .
Cette mascotte  a été lancée en juillet 1991 pour servir dans toutes sortes de campagnes de préventions, en particulier routière.


Dernier  clin d'oeil à mes amis hiboux et petite satisfaction personnelle (ceux qui suivent mes aventures ornithologiques partageront ma joie, j'en suis sûre): le chemin défoncé, source de frictions avec l'agent immobilier que l'on doit côtoyer en ce moment, a été réparé par ses soins! Elle est pas belle la vie?

Surtout que fifille première vient de rentrer toute contente d'avoir conduit pour la première fois. Verdict de l'intéressée: c'est pas gagné!
Repost 0