Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 11:17

Ça fait des mois que ma fille me demande de lui faire des financiers...son biscuit favori, d'autant plus depuis qu'elle a goûté ceux que fait le pâtissier chez qui elle travaille le week-end; délicieux!


Alors, j'ai fait des réserves de blancs d'oeufs,

j'ai acheté les petits moules adhoc:

moules-financiers.JPG

le livre de Pierre Hermé et le sucre inverti qu'il recommande dans sa recette:

pierre-herme.JPG

j'ai fait légèrement grillé ma poudre d'amandes (je n'avais pas de noisettes...)

et confectionné mon beure noisette:

beurre-noisette.JPG

j'ai tourné la pâte et je l'ai versée dans les moules....

 

pate-financier.JPG

pate-moule.JPG

puis au four pendant une douzaine de minutes à 190 degrés:

financier-four.JPG

Pas mal du tout!

financier-fini.JPG

boite-financier.jpgMaintenant on va pouvoir se lancer dans les variantes....thé vert, chocolat blanc, framboises etc....

Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 03:30

Une petite nouvelle sur ce blog bien négligé.

Nous sommes en plein anniversaire...20 ans pour ma deuxième fille et donc la voilà majeure! OUF!!!!!!!

Les gâteaux pour la fête avec ses amis:

20ans.jpg

moka.jpg

meringues.jpg

tarte-aux-noix.jpg

20ans1.JPG

Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 05:55

Le voilà, le voilà.....

daikon-2011.jpg

Une variété qui peut se consommer à partir d'une vingtaine de centimètres mais qu'on peut aussi laisser grossir et cueillir au fil de ses besoins. Un avantage, quand on ne veut pas avoir un monstre digne d'un régiment dans le bac à légumes du frigo.

Je suis allée le chercher ce matin et ses congénères abritaient ici et là pas moins de 3 sortes de chenilles différentes....une poilue que je vois pour la première fois sur les daikon et deux que je connais bien, vert pomme et noire. Le prix à payer si on ne veut pas utiliser de pesticides, bien sûr.

 

Les feuilles sont encore super tendres comme la racine elle-même....le tout coupé en petits morceaux, revenu dans une marmite avec un hâché de porc:

daikon-itame.jpg

Nous sommes à Nagoya, donc assaisonnement de miso rouge! saupoudré de shichi-mi de Kyoto....

daikon-itame-2.jpg

en accompagnement de kuri-gohan (mes dernières châtaignes et une mesure de riz complet mélangé au riz blanc):

kuri-gohan.jpg

Le déjeuner sous un ciel  encore très bas:

daikon-kuri.jpg

Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 03:13

Il pleut, il pleut et il fait chaud; bizarre, bizarre, on croirait un temps de typhon de fin d'été. Ça me coupe l' envie de sortir pour aller voir l' exposition au centre-ville d'un peintre contemporain japonais, mais ce n'est que partie remise. Par contre, pour le festival de Nagoya qui a lieu ce week-end, ses défilés de chars fleuris et surtout de personnages historiques retraçant l'histoire de la ville, ce temps est une mauvaise nouvelle.

ena-suya.jpg

Rester à l'abri avec un bon thé parfumé...et voilà que justement le postier m'a apporté un petit cadeau; des kuri-kin-ton, venant d'un magasin réputé de la ville de Ena, à Gifu, ENA SUYA (regardez leur site et vous verrez qu'ils ont beaucoup d'imagination pour créer de savoureuses concoctions à base de châtaignes et beaucoup d'autres choses).

suya-kurikinton-2.jpg

Comment déguster les châtaignes de saison???? en confiserie fondante, bien sûr!

suya-kurikinton.jpg

Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 10:57

Ouh, la, la...que je néglige ce blog!!!!

 

J'attends la visite d'un certain Petit Page pour faire de nouvelles expériences culturelles, entre autres des rencontres avec des cactus, la spécialité de Kasugaï, une ville jouxtant Nagoya.

 

Mais aujourd'hui où la chaleur avait encore atteint des degrés importants, j'ai eu le plaisir de déguster un très bon repas maison concocté par une prof de cuisine.

morikawa.jpg

En hors d'oeuvre, un avocat en salade et une délicieuse tomate rafraichie:

tomate-avocat.jpg

Un curry de fruits de mer dans lequel elle avait remplacé le lait de coco par du lait de soja, onctueux et absolument bluffant.....sans toutes les calories du lait de coco! à adopter.

curry-lait-de-soja.jpg

Elle avait aussi préparé une petite salade vinaigrée et des condiments:

salade-vinaigree.jpg

tsukemono.jpg

Et pour terminer, un très rafraichissant sorbet au yaourt et aux trois fruits.

 

Merci encore à elle et mes heureux camarades convives.....

Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 06:21

Depuis une semaine, il fait vraiment chaud! pas autant que certaines régions touchées par la canicule en France cependant. Non, mais cette chaleur saturée d'humidité qui caractérise l'été de Nagoya. Mais la saison des pluies nous laisse des répits ventilés et agréables comme aujourd'hui. Ça fait d'ailleurs plusieurs jours que j'essaie de reprendre le contrôle en débroussaillant mon potager, mais ce n'est pas facile.

Il faudrait ne pas se laisser envahir en premier lieu. Malheureusement ces deux dernières semaines ont été consacrées à tout autre chose et en particulier à un voyage éclair à Hong Kong (partie samedi matin, revenue lundi en début d'après-midi) pour assister aux obsèques, sur deux jours, à la japonaise,  d'un ami de longue date disparu assez brutalement à la veille de son 60ème anniversaire.

HongKong.jpg

Ma fille va revenir de Nouvelle-Zélande cette semaine et on cherche un nouvel appartement près de son université; pas désagréable comme occupation! Par SKYPE interposé on s'amuse comme des folles a regarder les annonces des agences sur internet.

Pour me motiver dans le désherbage, heureusement qu'il y a les résultats, par exemple ces assiettes froides avec 'vegies on parade': tout vient du potager sauf....le poisson!

terrine-poisson.jpg

Dans la terrine de poissons et crevettes, j'ai utilisé un hâchis de ciboulette et fanes de carottes revenues rapidement à la poêle...très parfumé; les carottes sont toutes nouvelles comme les premières pommes de terre (il avait une sauce au yaourt égoutté et ciboulette) qui accompagnent la compote d'oignons violets.

betteraves-feves.jpg

Des fèves à l'aïl d'Okinawa avec des betteraves sauce vinaigrette. La première fois que je fais des betteraves et j'ai été étonnée par la facilité!

On termine par une compote de prunes, également du jardin.

prunes-2011.jpg

Environ 150 prunes sur un des arbres, celles du second seront mûres dans un mois je pense.

Il faut que je m'occupe des nèfles; j'avais fait il y a deux ans une marmelade parfumée au thé Earl Grey délicieuse mais comme c'était une 'invention' je ne me rappelle plus du tout des proportions.

Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 13:12

Le pain japonais est bon.....enfin, disons que l'on peut trouver du très bon pain à Nagoya.

Alors pourquoi cette idée saugrenue de faire soi-même du pain au levain????

et bien, parceque le pain au levain ne court quand même pas les rues et que j'aime les nouveau challenges.

 

D'abord je tiens à vous orienter tout de suite vers le site qui m'a servi de Bible:

celui de Flo Makanai.

 Vous y trouverez toutes les explications nécessaires, car je n'ai aucune prétention d'originalité.

L'amorce du levain a été prête au bout de 2 jours et non 3.

levain-1

Voici le bébé qui fait des bulles et que je m'apprête à 'nourrir', deux fois par jour. Il aime.............si on en croit sa croissance éclair entre deux repas:

levain-2

levain-3

Toujours impatiente, au lieu de le nourrir avec soin pendant plusieurs jours, j'ai aussitôt voulu essayer de façonner un pain avec cette première mouture (après en avoir gardé un petit peu à cultiver, bien sûr). Il avait une bonne tête!

levain-4

Et comme je veux tout, tout de suite, au lieu de prendre le chemin prudent d'un pain blanc tout simple, je me suis lancée dans un pain avec 50% de farine complète.

Bon, ce n'est pas le désastre total, mais ça n'a pas super bien levé.

Je ne vous montre d'ailleurs que l'extérieur de la boule. Croyez-moi sur paroles: l'intérieur n'a pas super bon goût et manque un peu de ..... finesse \(^o^)/

pain-1.jpg

Mais je vais persévérer!

Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 00:00

Décidément ce week-end se déroule sous le signe de la répétition (on approfondit les acquis dirons-nous.....):

rakkyo-cru-1.jpg

J'avais décidé que les rakkyô se caractérisaient par une consistance croquante, même cuits.... erreur!!!!

Face à la (toujours et encore) grande quantité que je dois écouler, j'ai décidé de les faire cuire au bouillon avec l'idée de les transformer en une purée aïllée et émulsionnée à l'huile d'olive pour accomoder des pâtes.

Quand j'avais fait du chutney, je pense que la cuisson dans le vinaigre n'avait pas permis aux rakkyô de devenir fondants et cuits à coeur comme ils l'ont été très rapidement aujourd'hui. Le goût reste très prononcé, mais une fois le passage dans le bouillon terminé, j'ai fait revenir une partie dans de l'huile d'olive, de l'aïl, un tour de poivre du moulin et voilà...délicieux!!

rakkyo-ail-juillet.jpg

On pourrait en faire éventuellement une purée fort sympathique qui napperait bien des pâtes creuses.

 

Le reste des rakkyô se marie avec d'autres légumes du potager, carottes, oignons et haricots verts, dans un curry bien épicé:

rakkyo-curry-juillet.jpg


Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
3 juin 2010 4 03 /06 /juin /2010 11:49

Les rakkyô, c'est ça: une variété d'échalotes mais qui ne fond absolument pas à la cuisson.

rakkyo-cru-1.jpg

Au Japon, on les met surtout en conserve, salés ou en vinaigre sucré: l'année dernière, pour la première fois, j'en avais fait 3 bocaux.

rakkyo-3.jpg

J'ai en ce moment dans la saumure plus de 5 kgs de ces petites gousses et je ne vous dirai pas combien de temps cela m'a pris du potager à la mise en saumure! par contre un gros avantage des rakkyô: c'est très, très facile à cultiver et extrêmement résistant. Tellement facile, que je ne sais pas quoi en faire... Je vais en garder une petite quantité à replanter en septembre (ça se multiplie par 10 environ) et aujourd'hui j'ai essayé de confectionner un chutney.

Je vous donne des proportions un peu approximatives pour deux bocaux d'un demi-litre:

rakkyo-hachoir.jpg

-pour un peu moins d'un kilo d'un mélange hâché de 700g de rakkŷo, deux poignées de raisons secs, une pomme fuji et un oignon rouge;

-300ml de vinaigre de riz (ou de cidre)

-250 g de vergeoise (ou sucre roux)

-une cuillère à café de sel

-une cuillère à café de gingembre frais râpé

-une cuillère à café de 4 épices (ou autre mélange au goût)

 

Mettre tous les ingrédients sauf le sucre dans un faitout; porter à ébullition et faire cuire un quart d'heure.

rakkyo-sucre.jpg

Ajouter le sucre et faire cuire une petite heure en remuant de temps en temps pour éviter que cela n'attache.

Mettre en bocal.

rakkyo-bocal.jpgrakkyo-chutney.jpg

Je vois bien cela avec une côtelette de porc!

Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 11:10
Un repas japonais n'est pas complet sans sa petite assiette de condiments. J'aime les tsukemono qui se préparent rapidement avec les légumes extra-frais du jardin. En cette saison:

hiver2008.JPG
Chou chinois émincé, carottes et daikon râpés que l'on fait macérer une demi-heure dans la base suivante:


pour 300g de légumes:

-sucre: une demi-cuillère à soupe
-sel:    une petite cuillère
-vinaigre de riz: une demi cuillère à soupe
-bouillon de bonite séchée et de kombu: 100 ml
-du piment rouge séché émincé: au goût



Pendant la macération, pétrir les légumes à intervalles réguliers. Les tsukemono ainsi préparés se conservent au frais pendant 3-4 jours. Avant de servir, essorer les légumes:
asazuke-mixed-vegs.jpg
J'ai aussi accomodé ainsi un daikon violet:
asazuke-aka-daikon.jpgExcellent! avec par exemple...du riz, bien sûr! mais aussi du pain noir allemand et du beurre salé.
Repost 0
Published by Baiya - dans Cuisine
commenter cet article