Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 05:06

Tout d'abord, une petite dédicace à ma soeur et mon beau-frère grâce à qui j'ai découvert cet endroit formidable.

Voici l'hôtel dans lequel nous étions: Al Caminetto, un accueil très chaleureux de la part de Delia et Massimo et des repas...mémorables!

 

caminetto.jpg

caminetto-2.jpg

caminetto-3.jpg

caminetto-6.jpg

Le village est fier de ses générations de guides, dont plusieurs sont très célèbres comme Jean-Joseph Maquignaz et Jean-Antoine Carrez. Les murs extérieurs de la petite mairie portent des contributions à toutes ces personnalités.

  mairie-valtournenche.jpg

guide-3.jpg

guide.jpg

guide-2.jpg

L'alpinisme est partout:

cafe-des-guides.jpg

abbe-gorret.jpg

Amé Gorret, l'ours de la montagne, abbé et alpiniste émérite.

Et le Giro est passé par là!

giro.jpgLe village a un coeur ancien de bâtiments regroupés frileusement autour de l'église Saint Antoine:

ville-5.jpgeglise-saint-antoine.jpgeglise-saint-antoine-2.jpgeglise-saint-antoine-3.jpgeglise-saint-antoine-4.jpgeglise-saint-antoine-7.jpg

L'église abrite dans une vitrine derrière l'autel un petit trésor:eglise-musee.jpgeglise-musee-2.jpgeglise-musee-4.jpgeglise-musee-3.jpgeglise-saint-antoine-5.jpgeglise-saint-antoine-6.jpgvieux-village.jpgvieux-village-2.jpgvieux-village-3.jpg

chalet-valtournenche-2.jpgchalet-valtournenche.jpg

Vous dégusterez de délicieuses glaces à l'Ancien Paquier:

gelato-ancien-paquier.jpg

vieux-village-5.jpg

vieux-village-4.jpgvieux-village-6.jpgvaltournenche-poupees.jpgLes poupées vous observeront alors que vous irez choisir vos fromages et charcuterie ici:

fromages-charcuterie.jpg

Ou peut-être préférerez-vous d'abord une petite pizza:

pizza.jpg

ou une visite à la boulangerie?

boulangerie.jpgboulangerie-2.jpgboulangerie-5.jpg

Un grand choix de gressini et de délicieux biscuits à la farine de châtaignes, aux noisettes et amandes....

boulangerie-3.jpgboulangerie-4.jpg

mais reprenons le chemin de l'hôtel:

ville-2.jpg

ville.jpgville-4

Et admirons la vue du balcon de la chambre:

vue-valtournenche.jpg

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 11:56

Puisque nous devions reprendre à Milan l'avion pour Nagoya, nous avons décidé de passer 2 nuits dans le quartier historique de la capitale lombarde.

Un hôtel à la déco super kitsch...un véritable safari-park illustré; j'avais la chambre 'lionceaux':

Hotel-Milan.jpg

Un peu moins de deux jours dans une aussi grande ville c'est bien peu pour en avoir saisi même l'essentiel, mais cela permet aux premières images de garder toute leur force. 

Chic vestimentaire indéniable des Milanais et Milanaises, talons d'une hauteur vertigineuse aux pieds de ces dernières et le plus grand nombre de femmes en fourrure et en plein jour que je n'avais vues depuis fort longtemps...la tradition est bien là:

Milan-fourrure.jpgMilan-fourrure-2.jpgGelati et  dolci à tous les coins de rues, charcuteries, fromages, traiteurs appétissants:

milan-food-2.jpgmilan-food-3.jpg

milan-food-7.jpgmilan-food-4.jpg

milan-food-5.jpgmilan-food-6.jpgMilan-food.jpgFaçades couleur bronze, cannelle, fleur de soufre, incarnat ou abricot d'immeubles à l'allure martiale de temples romains:

milan-facade-5.jpgmilan-facade-7.jpgmilan-facade.jpgmilan-facade-6.jpgmilan-facade-4.jpgmilan-facade-3.jpgmilan-facade-2.jpg

Beaucoup de colonnes, de sculptures et de briques; les fenêtres de la bibliothèque de droit de l'université de Milan:

universite-milan-bibliotheque-de-droit.jpguniversite-milan-bibliotheque-de-droit-2.jpgLe Duomo bien sûr, sur sa place grouillante de monde:

Duomo.jpgDuomo-2.jpgDans le dédale toile d'araignée des rues, d'innombrables églises, pleines au beau milieu du samedi après-midi pour les messes du carême, dont les carillons sonnent gaiement les heures et les bougies votives brûlent devant des reliques mystérieuses:

milan-eglise.jpg

En chemin vers San Nazaro

Boutique-religieux.jpgtenues d'apparat et petits gilets douillets

boutique-religieux-2.jpgSan Nazaro

san-nazaro.jpgsan-nazaro-2.jpg

San Maria Del Carmine

Santa-Maria-Del-Carmine.jpgSan Marco

San-Marco.jpgDans San Marco....
san-marco-2.jpgsan-marco-3.jpg

san-marco-4-copie-1.jpg

Pas une minute de perdue.

J'ai fait le plein de souvenirs visuels exceptionnels grâce à la visite de 3 musées, dans lesquels il n'y avait pratiquement pas de visiteurs....magique!

-La Pinacoteca Ambrosiana : la Bibliothèque abrite la collection des papiers de Leonardo Da Vinci, le Codex Atlanticus, dont une partie, changeant tous les trois mois, y est exposée.

Pinacoteca-Ambrosiana-2.jpgpinacoteca-Ambrosiana-3.jpgPinacoteca-Ambrosiana-5.jpgPinacoteca-Ambrosiana.jpgPinacoteca-Ambrosiana-4.jpgLes photos des oeuvres sont interdites, mais le surveillant de cette salle m'a gentiment permis d'en faire un cliché.


-Samedi matin, je me suis rendue dans un autre grand musée, la Pinacoteca Di Brera:

Pour une visite virtuelle, cliquez ICI.

 

-L'après-midi, je suis complètement tombée sous le charme de mon troisième paradis, le Museo Poldi Pezzoli: des oeuvres d'art extrêmement célèbres, des textiles et des tapis, de la vaisselle, des bijoux, de l'horlogerie, des meubles, de l'armurerie.....INCROYABLE! et on pouvait prendre des photos:

Poldi-Pezzoli-copie-1.jpgPoldi-Pezzoli-2.jpgPoldi-Pezzoli-3.jpgPoldi-Pezzoli-4.jpgPoldi-Pezzoli-5.jpg

Poldi-Pezzoli-10.jpgPoldi-Pezzoli-6.jpgPoldi-Pezzoli-8.jpgPoldi-Pezzoli-11.jpgPoldi-Pezzoli-12.jpgPoldi-Pezzoli-13-copie-1.jpgPoldi-Pezzoli-15.jpgPoldi-Pezzoli-16.jpg

 


Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 18:55

Avant l'Italie, j'étais à Paris que j'ai sillonnée à pied avec un grand plaisir. On fait des kilomètres dans la capitale sans s'en apercevoir tellement il y a des milliers de choses intéressantes à observer.

On ne se lasse pas du Paris éternel:

tour-eiffel.jpgparis-conciergerie.jpgle-penseur.jpgparis-pont.jpgparis-pyramide.jpgparis-immeuble.jpgParis-maubert-mutualite.jpgsainte-chapelle.jpgfontaine-saint-sulpice.jpg

Il faisait froid mais nous avons eu beau temps dans l'ensemble. Il y avait même des candidats à la bronzette aux Tuileries.

tuileries.jpg

J'ai goûté à d'excellents macarons de Jacques Bellanger et de chocolats achetés chez Mococha, rue Mouffetard, à visiter absolument:

macarons-mocochaEt de beaucoup moins bons choux à la crème d'une toute nouvelle boutique près de Notre-Dame: Odette...

odette.jpgLe concept, mini-choux déguisés en cup-cakes????

choux-odette.jpgLes problèmes: la crème pâtissière sans goût et surtout le fondant affreusement vif en couleur et qui, en plus, coulait en trainées poisseuses sur les côtés des gâteaux. Ainsi à l'extrême gauche, il s'agissait d'un chou au thé vert....

 

J'ai vu des choses rigolotes:

en pleine crise de la viande 100% pur boeuf contenant du cheval, ce restaurant près de l'école Polytechnique:

ecurie-restaurant-2.jpgecurie-restaurant.jpgdans la ménagerie devant le Musée d'Orsay,

musee-orsay.jpg

securitemusee-orsay-2.jpgmusee-orsay-3.jpgJ'ai regardé avec amusement les amoureux accrochant des cadenas sur le Pont des Arts:

pont-des-arts-verrous.jpgpont-des-arts-verrous-2.jpgLe Japon s'est rappelé à moi avec la multitude des restaurants de sushi et autres spécialités nippones:

nagoya-paris.jpgmaneki-neko.jpgEt j'ai découvert le merveilleux square René Viviani qui borde l'église Saint Julien le Pauvre, dans lequel on trouve le plus vieil arbre de Paris, un robinier planté en 1602 par le botaniste Jean Robin:

square-saint-julien-du-pauvre-2.jpg

square-saint-julien-du-pauvre-3.jpgsquare-saint-julien-du-pauvre.jpgplus-vieil-arbre-de-paris.jpgrobinier-plus-vieil-arbre-de-paris.jpgrobinier-2.jpgrobinier.jpg

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 14:48

Une fois n'est pas coutume, voici un petit billet pour vous présenter un endroit que je découvre pour la première fois: Valtournenche en Vallée d'Aoste, une région autonome francophone du nord de l'Italie. C'est en effet là que je passe quelques jours avant de rejoindre Milan puis Nagoya.


logo-valtournenche.jpg   logo-val-d-aoste.jpg

J'avais pris samedi dernier à Paris le train de nuit de la compagnie Thello pour Milan, d'où la compagnie SAVDA propose un service de bus pour Valtournenche: train de nuit en compartiment trois personnes à 'lits' qui nous ont complètement satisfaits. Comme ce sont des 'lits' et non pas des 'couchettes', nous avons pu dormir dans des draps! petit lavabo, serviettes, kits de toilette et eau minérale étaient dans le compartiment pour notre  confort:

lits-thello.jpg

lavabo-thello-2.jpg

Pour chacun, serviette et kit-toilette avec pantoufles, boules Quies, savon liquide, brosse à dents etc...

kit-toilette-thello.JPGeau-thello.JPGNe sachant pas skier, j'ai quand même voulu profiter des magnifiques paysages de forêts et de pistes neigeuses et j'ai loué des raquettes. Formidable expérience! la région est sillonnée par une multitude de chemins de randonnées à pied ou à vélo. Evidemment en cette saison, seuls certains sont praticables, soit en chaussures à crampons soit en raquettes. Lundi et mardi j'étais monté à Cime Blanche (2200m) le domaine skiable et avais exploré le tour di mande, une boucle de 7kms, malheureusement pas entièrement damée car les températures extrêmement basses (moins 20 mardi) n'encourageaient pas les gens à la marche, même en raquettes. J'ai pu fouler de la neige complètement vierge, une expérience complètement nouvelle pour moi et me retrouver au milieu de chaînes de montagnes magnifiques, dans un silence total loin de la musique des hauts-parleurs du départ des pistes.

tour-di-mande-2.jpgtour-di-mande.jpgtour-di-mande-4.jpgtour-di-mande-5.jpgtour-di-mande-6.jpgtour-di-mande-3.jpgVoici quelques photos de la randonnée que j'ai faite aujourd'hui; environ 9kms dans les hauteurs du village qui se trouve à environ 1520m d'altitude. Je suis montée à environ 1800m en passant par un vieux village, Crépin, puis un minuscule hameau, Proz pour grimper jusqu'à Liortère et redescendre par Tomaley (1740m).

randonnee-haut-valtournenche.jpgEn chemin, vue au-dessous de Crépin.

randonnee-proz.jpgLe calvaire à Proz.

randonnee-proz-2.jpgrandonnee-proz-3.jpgrandonne-hait-valtournenche.jpgLe chemin en direction du Gouffre des Busserailles.

randonnee-haut-valtournenche-2.jpgD'énormes roches affleurent au milieu des mélèzes.

randonnee-tomaley.jpgChalet-halte de Tomaley.

randonnee-tomaley-2.jpgDemain, s'il fait beau j'aimerais monter à Cheneil (2088m)!

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 05:54

Nagahama est une ville qui a développé son industrie touristique en misant sur les arts, la gastronomie et les rues de sa vieille ville.

Le Kuro-kabe square regroupe plusieurs boutiques d'artisanat du verre, bijoux, objets pour la table, fabriqués sur place mais aussi importés.Les constructions traditionnelles se mêlent harmonieusement à des architectures contemporaines.

kurokabe-2013.jpgkurokabe-2013-2.jpg

kurokabe-2013-3.jpgnagahama-2013-moderne.jpgRare de trouver des décorations de Noël encore debout au nouvel an.....

nagahama-objet-2.jpg

Ici et là on trouve des installations en verre comme ce grand paravent dans une petite aire de repos:

nagahama-objet.jpgMiroir, mon beau miroir..que c'est tentant d'y faire les petites folles!

les-petites-folles.jpgL'emblème de Nagahama est le 'hyôtan' que l'on fait sécher pour faire des calebasses (voir plus haut à la devanture du magasin) et qui est utilisé en ornement des plaques d'égout.

egout-nagahama-1.jpgegout-nagahama-3-copie-1.jpgegout-nagahama-2.jpgruelle-nagahama-2013-4.jpgruelle-nagahama-2013.jpgruelle-nagahama-2013-2.jpgruelle-nagahama-2013-3.jpgruelle-nagahama-2013-5.jpgNagahama abrite des studios de cinéma pour les films d'époque, plusieurs musées et des antiquaires;

musee-nagahama.jpg

antiquites-nagahama.jpg

antiquites-nagahama-2.jpg

Ces petits automates donnaient une note joyeuse à la promenade:

 

On peut visiter le musée du chemin de fer dans l'ancienne gare qui date de l'ère Meiji:

nagahama-chemins-de-fer-2013.jpg

D'autres enseignes vous offrent une excellente huile de sésame et de nombreux produits dérivés, ainsi que toutes sortes de petits poissons et coquillages du lac ou de la mer du Japon. Le Lac Biwa est très connu pour ses corbiculidae, 'shijimi' en japonais, un mollusque que l'on trouve en eau douce ou dans les estuaires.

On fabrique également de la bière avec l'eau pure des montagnes environnantes.

nagahama-biere-2013.jpgPour terminer sur une note spirituelle, je vous conseille de voir également le temple Daitsûji, qui appartient à la branche Shinshû-Otani, affiliée au Honganji de Kyoto.

daitsuji-2013.jpgdaitsuji-2013-5.jpgdaitsuji-2013-4.jpgdaitsuji-2013-2.jpg

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
6 janvier 2013 7 06 /01 /janvier /2013 11:31

Nagahama, au bord du Lac Biwa, est une de mes villes favorites; à moins de 90 kms de Nagoya, destination de promenade idéale.

nagahama-caneaux-2012.jpgJ'y étais en février dernier avec Monique et Régine.... nous avions admiré la ville sous la neige

chateau-nagahama-2012.jpg

et visité une magnifique exposition de pruniers-bonsaï.

nagahama-ume-bonsai.jpgC'est une manifestation qui a lieu chaque année à partir de la 3ème semaine de janvier dans les bâtiments de Kei-un-kan ( 慶雲館), construit en 1886 et qui était utilisé comme halte par l'empereur lorsqu'il revenait de Kyoto.

jardin-nagahama.jpgEn février 2012, il avait beaucoup neigé sur les bords du lac Biwa. Dans toute la région les arbres sont protégés contre les intempéries par des cordes tendues au-dessus d'eux de novembre à avril.

prunier-bonsai-2.jpgprunier-bonsai-3.jpgprunier-bonsai.jpgParmi les pruniers exposés l'année dernière, certains avaient plusieurs centaines d'années, le plus vieux environ 400 ans! On pouvait aussi voir les créations du lycée horticole de la région.

prunier-bonsai-5.jpgprunier-bonsai-4.jpgprunier-bonsai-6.jpg

prunier-bonsai-7.jpg

 

Ce 2 janvier 2013, pour sortir des menus de table qui nous avaient bien occupés ces derniers jours, nous avons pris la voiture avec un peu d'appréhension car craignant des bouchons; mais aucun bouchon ni à l'aller, ni au retour et nous avons pu profiter de l'ambiance festive, dans le froid et quelques timides flocons .

Pas de neige au pied du château:

nagahama-2013-chateau.jpgMais les arbres sont emmitouflés:

nagahama-protection-arbres-2.jpgnagahama-protection-arbres.jpgnagahama-protection-arbres-3.jpgnagahama-2013-chateau-2.jpgEn début d'après-midi luminosité et vent étaient clairement hivernaux:

lac-biwa-1.jpg

 

De jolies vagues venaient lécher les bords du plus grand lac du Japon et faisaient danser les canards.

lac-biwa-4.jpg

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 11:11

Dans la préfecture de Mie à environ 70kms de chez moi on peut monter au mont Gozaisho qui est en train de se parer des premières couleurs d'automne. 

gozaisho-2012-1.jpggozaisho-sanjou.jpg

La visite de Marie-France a été l'occasion de passer une magnifique journée au grand air et de prendre le plus long téléphérique du Japon. Pour accèder au 1212m du sommet on fait 2200m en 12mns dans une petite cabine rouge.

Gozaisho-2012-2.jpg

gozaisho-2012-8

gozaisho-2012-7.jpgPour les grimpeurs il y a plusieurs manières d'escalader tout ou une partie du mont; on peut aussi faire une moitié seulement de l'aller-retour en téléphérique bien sûr. 

gozaisho-2012-5.jpg

On a un point de vue à 360 degrés duquel on peut, par temps clair, voir jusqu'au Mont Fuji, à 200kms à vol d'oiseau en passant par dessus la Baie d'Ise et l'aéroport de Centrair. De l'autre côté on admire les montagnes de la chaîne de Suzuka.

gozaisho-2012-6.jpggozaisho-2012-petitautel.jpgIl y a deux petites pistes de ski; pour l'instant des pentes verdoyantes sur lesquelles viennent se promener les bouquetins japonais, une espèce locale dont les traces étaient partout sous forme de ..... crottes.

gozaisho-2012-ski.jpg

gozaisho-2012-ski-2.jpg

gozaisho-2012-3.jpggozaisho-2012-4.jpgLe poète Bashô a un petit étang à son nom:

gozaisho-2012-basho-ike.jpggozaisho-2012-promontoire.jpggozaisho-2012-9.jpggozaisho-2012-chemin.jpgUne promenade à refaire! si les températures continuent à baisser, les deux semaines qui viennent promettent de voir toutes ces couleurs devenir flamboyantes.

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 06:46

Gan-gô-ji donc, sérénité et beauté: lotus-blanc

gangouji-2.jpg

gangouji-interieur-1

gangouji-interieur-2.jpg

 Le temple abrite un musée intéressant avec différentes reliques, statues et reconstitution de l'histoire du monument:

gangouji-musee-1.jpg

 gangouji-musee-2.jpg

gangouji-musee-3.jpg

gangouji-3

 gangouji-4.jpg

gangouji-5.jpg

gangouji-6.jpg

gangouji-7.jpg

lotus-rose.jpg

En chemin alentour.....de l'indispensable avec une touche d'esthétique:

poteau-nara.jpg

fenetre-trottoir-nara.jpg

du vieux.....

fenetre-nara.jpg

du neuf.....qui aime la tradition:

maison-nara.jpg

maison-nara-2.jpg

Et la tradition de 24 générations successives d'apothicaires spécialisés dans la médecine traditionnelle chinoise: la boutique Kiku-oka fondée en 1184 (achats par correspondance possibles):

kanpou.jpg

 à visiter absolument ne serait-ce que pour d'excellents bonbons au gingembre revigorants:

bonbons-gingembre.JPG

ou une excellente concoction traitant les petits problèmes digestifs!ichou-yaku.JPG

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 02:56

Début août,  j'ai eu le plaisir d'acompagner 2 françaises et une japonaise pour un petit voyage à Nara, Kifune et Kyoto. Je remercie d'ailleurs la famille Matsushita-Suzuki pour cette opportunité et profite de ce billet pour passer un petit bonjour à Muriel et Annick: il fait toujours, sinon PLUS chaud en ce moment ici.....!!!!!!!!!!!! on attend la pluie et s'il y a eu une averse avant-hier, cela n'a contribué qu'à faire exploser le taux d'humidité sans calmer la chaleur. OUFFFFFFFF.

C'était la première fois que j'allais à Nara en 23 ans; incroyable n'est-ce pas? et pourtant je vais souvent à Kyoto...et voilà, je suis complètement sous le charme et n'attend qu'une opportunité pour y retourner. Nous étions dans un hôtel à quelques centaines de mètres de Gan-gô-ji et très près de plusieurs lieux importants à visiter, en particulier Nara Kôen et Tôdai-ji.

 

Nara est une ville très étendue, donc cela peut être une bonne idée de venir en voiture, je pense. Mais on peut aussi une fois dans un quartier, rayonner à pied; dans le coin où nous étions, les rues étaient bordées de larges trottoirs, très agréables. Tout à fait différent de Kyoto; ce que j'ai le plus ressenti à Nara, c'est qu'il se dégage de la multitude de temples une plus grande spiritualité qu'à Kyoto. Enfin, c'est une impression personnelle.

 

Nara a aussi la réputation auprès des Japonais de ne pas offrir de bons restaurants; l'austérité nécessaire à l'expérience de la spiritualité....? Le guide Michelin pour le Japon a décidé de mettre fin à cette image en incluant pour la première fois dans l'édition 2012 un restaurant de Nara auquel on a attribué 3 étoiles!

En 2007, la première version du guide gastronomique avait ciblé Tokyo, puis élargi le secteur en incluant Yokohama et Kamakura. En 2009, les guides Michelin publie la version Kyoto - Osaka du célèbre guide qui s'ouvrira l'année suivante sur Kobe puis, un an plus tard, sur Nara. Les choix éditoriaux et en particulier l'attribution des étoiles n'a pas manqué de faire les titres dans les grands média français, comme vous pourrez le lire sur les pages misent en lien. Au Japon aussi pas mal d'internautes questionnent le choix du restaurant 3 étoiles de Nara qui est: Yamamura, un établissement qui sert de la cuisine gastronomique japonaise traditionnelle kai-seki. Pour avoir un aperçu des plats proposés (compter pour un repas entre 5000 et 10000 yens), une petite visite sur ce blog.....et ce blog.....je vous avoue que je ne suis pas une grande fan de la cuisine kaïseki, probablement trop habituée aux goûts plus forts de la cuisine de la région de Nagoya, mais chaque plat est une oeuvre d'art, c'est certain!

repas-nara.jpg

Ce premier jour à Nara, avant de commencer la visite de Nara-Kôen, nous avons goûté à la spécialité de sushi enveloppé de feuilles de plaqueminier (en bas à gauche sur la photo ci-dessus).

Pour lutter contre la chaleur estivale, le restaurant Izasa, à l'entrée du parc décline leurs ' kaki-no-ha-zushi ' avec les saveurs revigorantes du yuzu, du piment et des anguilles grillées en plus des traditionnels maquereaux, saumon et petits congres. La particularité des kaki-no-ha-zushi est que le poisson est soit grillé, soit déjà mariné dans du vinaigre; les feuilles de plaqueminier ayant des propriétés antiseptiques, le tout se conserve sans problème, un grand avantage quand il fait aussi chaud.

Nous serions bien restées au frais dans le restaurant, mais une fois rassasiées nous sommes allées à l'assaut des daims du parc à l'entrée de Tô-dai-ji. Je dis bien à l'assaut car ces bestioles sont très agressives! en fait une d'entre nous a même été pincée à la taille par une bête extrêmement entreprenante qui trouvait qu'elle n'ouvrait pas assez rapidemnt son paquet de biscuits, vendus tout spécialement à cet effet. Quand à notre compagne japonaise elle a eu une sacrée frayeur quand son lot de friandises s'est ouvert brusquement, le contenu volant en l'air et tout un troupeau arrivant presqu'au galop sur elle pour se goinfrer des miettes.

daims-nara.jpg

On a vu en sortant une touriste chinoise à qui il était arrivé la même aventure et qui était complètement décomposée et blanche de terreur. Il faut dire que des pancartes ici et là avertissent les touristes que les daims ne sont pas des animaux domestiques...ah, oui!?

Alors plutôt que de leur acheter à manger, il faut mieux se rabattre sur une bonne granitée, ici une variété considérable de parfums de sirops et on peut se servir à volonté!

kaki-gori.jpg

Heureusement ce qui nous attendait était tellement somptueux que cela valait le coup de braver chaleur et animaux sauvages ;) Le parc de Nara a été paysagé en 1880 et on y trouve un nombre de temples et sanctuaires, pour la plupart insrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. Nous avons commencé par le Tô-dai-ji:

toudaiji-entree.jpg

toudaiji-pentree-2.jpg

kami-toudaiji.jpg

Les statues en bois à l'entrée malheureusement protégées par des grillages....

toudaiji-entree-3.jpg

On franchit ce seuil et ...................la plus grande construction de bois du monde surgit, incroyablement majestueuse, époustouflante: toudaiji.jpg

toudaiji-2.jpg

toudaiji-3.jpg

Et les jardiniers méticuleusement au travail:

toudaiji-jardiniers.jpg

On vient à Tô-dai-ji pour le Grand Bouddha bien sûr, les Dieux célestes gardiens au 4 coins de la salle:

toudaiji-grand-bouddha.jpg

toudaiji-dieu-celeste.jpg

En ressortant, pourquoi pas une petite consultation de Pindala:

toudaiji-binzuru-1.jpg

toudaiji-binzuru.jpg

toudaiji-binzuru-2.jpg

Il arrive à nos amis les daims de s'aventurer loin du Nara-Kôen, le long des petits canaux du quartier:

 nara-canal-2.jpg

Avant le crépuscule et alors que la pluie menaçait de s'abattre, de l'autre côté du canal on a recouvert les lanternes qui avaient été allumées pour préparer la nuit:

nara-canal-3.jpg

Jusqu'à la mi-août et les fêtes de O-Bon, la ville de Nara est illuminée, le soir, par des centaines de petites bougies placées dans des supports dédiés dans les parcs et aux bords des étangs...d'ailleurs on propose aux visiteurs d'en allumer une un lieu de leur choix: magique!

Le but? offrir une pensée, une prière....'inori' devant la pagode à 5 étages du Koku-fû-ji: 

inori-kokufuji

nara-ciel.jpg

nara-lanternes-2.jpg

nara-lanternes.jpg

nara-lanternes-3.jpg

Le lendemain matin, alors que nos petites françaises se reposaient d'un choc thermique et de fatigue qui les avait un peu assommées, je suis allée visiter le temple Gan-gô-ji, également inscrit au patrimoine mondial. Premier temple bouddhique fondé au Japon en 710 puis déplacé sur le présent site en 718, on trouve dans sa toiture quelques tuiles d'origine préservées.

gangouji.jpg

La suite...dans un prochain billet.

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article
19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 11:53

Il y a environ 2 mois j'avais eu un  gros coup de foudre  pour cet endroit paradisiaque de la péninsule de Shima-chô dans la préfecture de Mie (merci en passant à Gary pour m'avoir indiqué ce tuyau).

goza-shirahama.jpg

A moins de 3 heures de route de Nagoya on peut profiter d'une plage d'une propreté impeccable, une mer à la température parfaite et nager tout son soûl. Ce matin en partant après l'orage d'hier, on aurait pu craindre le pire, mais non, la journée a été parfaite (voilà la réponse à ta question ma chère Marie-France!).

 goza-shirahama-2.jpg

 

Les gens sont arrivés doucement, des familles, des jeunes, une bonne ambiance et surtout beaucoup d'espace pour tous.

goza-shirahama-3.jpg

Alors si vous ne connaissez pas encore, pas un moment d'hésitation: allez faire connaissance avec la plage de Goza-Shirahama. Il y a des espaces pour les barbecues, des bungalows à louer pour la nuit, des douches chaudes, bref, parfait, je vous dis.....

goza-shirahama-4.jpg

Repost 0
Published by Baiya - dans Escapades
commenter cet article