Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 04:21

La chaîne nationale de télévision ne retransmettra pas en direct le tournoi de sumo de Nagoya qui va commencer ce week end.

C'est la première fois en 53 années de retransmission infaillible des matchs que cette mesure est prise: de grands moyens contre les scandales qui soulèvent le monde du sumo depuis quelques années. 

banniere-sumo-2009.jpg

Drogue, violence, paris illégaux et donc liens mis en évidence avec la pègre....certains ne manquent pas de dire que la faute en est à la trop grande présence des étrangers, comme Kawakami Kazuo,  le commentateur régulier de l'émission  Ban-kisha de dimanche dernier. 

La plupart des graves événements qui ont secoués le monde du sumo n'ont bien sûr rien à voir avec les étrangers, en particulier ceux qui concernent le tournoi de Nagoya.

Lors de la préparation du tournoi il y a 2 ans, un jeune lutteur avait péri sous les coups de ses camarades: des châtiments corporels infligés lors de l'entrainement et avec l'approbation tacite du maître qui depuis a été condamné en justice sans avoir reconnu ses torts.

Cette année, la raison qui a poussé NHK a renoncé à la diffusion intégrale des combats est une affaire de vente illégale de billets à des membres de la pègre qui auraient ainsi obtenu des places extrêmement bien situées autour de l'arène de lutte leur permettant de passer à la télévision et d' être admirés par leurs camarades en prison.

On comprend que la chaîne de télévision soit fort marrie d'avoir joué involontairement un rôle dans cet imbroglio, d'autant plus que ces billets de complaisance avaient été obtenus par les mafieux grâce à un sumo-tori assez haut placé dans la hiérarchie et  de surcroît natif de la région d'Aichi. Il avait bénéficié, avec plusieurs dizaines d'autres sumo-tori, d'introductions dans les réseaux mafieux de paris illégaux sur les matchs de baseball.

 

Malgré une véhémente opposition mise en évidence par une enquête de la NHK auprès de 12 600 spectateurs, dont 8600 lui demandait de renoncer à l'interruption de la diffusion du tournoi,  la chaîne publique a tenu bon. Elle n'offrira pendant les deux semaines du tournoi qu'un résumé de 20 minutes après 18h00, heure officielle de fin des matchs. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Petit Page 14/07/2010 20:58



En dehors du côté ancestral du sumo, ce scandale fait penser à ce qui peut se passer dans le monde du football européen, avec énormément d'argent brassé, une surmédiatisation, notamment par la
télévision, et donc des conduites mafieuses et amorales, de la violence, du racisme, etc...


Le Petit Page, qui trouve tout ceci fort regrettable...mais ne regrettera jamais d'avoir vu un jour, "en vrai" Asoshoryu...ou Maradona en pleine action de grâce!


( Encore merci à toi, Baiya, pour cette place de choix un 23 juillet 2009! )



Baiya 19/07/2010 01:43



Et moi aussi je suis vraiment contente qu'on ait pu aller voir ces matchs...


Les scandales continuent avec celui qui devait être le Monsieur Propre des instances dirigeantes du sumo impliqué dans une rencontre de promotion du sport
avec des parents, parents parmi lesquels se serait glissé un membre de la pègre.



La_Tokyoïte 14/07/2010 12:03



@Baiya  Merci pour votre réaction, en fait j'avais des doutes sur l'existence des Yakouzas depuis longtemps...  D'après ce que j'ai lu dans des forums japonais, les Yakouzas ne sont pas
visibles que pour les habitants de certains quartiers qui abritent bon gré mal gré un siège de ces mafias.  Et moi, je n'ai jamais croisé de fameuse Mercedes noire dont on a tellement
peur.  C'est pour ça que je doutais de leur influence (donc voire leur existence), que beaucoup d'auteurs, journalistes ou de cinéastes évoquaient régulièrement même avant l'histoire des
sumotolis.  Quand on voit une affiche devant la gendarmerie par exemple,  disant "Agissons en faveur de l'éradication des bandes mafieuses", je me dis "bon d'accord mais où elles
sont?"...



Baiya 19/07/2010 01:49



Je croyais avoir répondu à votre message...mais apparemment, non??????bizarre, bizarre


enfin je vous disais qu'à Nagoya les membres de ces 暴力団 (groupe violents....)  sont très visibles.


Cette année, après tous ces scandales, le gymnase à côté du château de Nagoya qui abrite les ébats des Sumo-tori est truffé de caméras de surveillance et arpenté par de nombreux
policiers.



La_Tokyoïte 13/07/2010 14:45



On dit qu'il s'agit des paris proposés par des yakouzas, mais je ne vois pas très bien comment ces yakouzas y sont engagés.  A la télé donne-t-on une explication à ça?  (Excusez-moi, je
n'ai pas de télé et je ne lis guère les journaux japonais). 


De toute façon, beaucoup de sponsors se seront retirés eux aussi en supprimant les "primes (Ho-sho-Kinne?)" que les lutteurs touchent en cas de victoire, je l'ai entendu à la radio ce
matin. 



Baiya 14/07/2010 01:20



Salut la Tokyoïte! j'avais pensé à la lecture de votre blog que vous étiez peut-être d'origine japonaise....


Effectivement le tournoi de Nagoya cette année est boycotté par la NHK et certains sponsors.


En ce qui concerne les activité mafieuses, d'après ce que j'ai compris, elles prospèrent évidemment dans des secteurs un peu 'gris' pour ne pas dire
illégaux. Les paris sont sévèrement contrôlés ici au Japon et les réseaux mafieux ont organisés des réseaux de paris illégaux, par téléphone par exemple....ça va de pair avec la prostitution, le
racket etc...je suppose. Enfin, rien de que très banal finalement et par particulièerement unique au Japon . Sauf que ce
sont des sumo-tori qui ont été pris la main dans le sac.



margareth 07/07/2010 21:57



En France aussi il a été question de cette affaire. J'ai entendu cela à la radio ce soir. Décidément, de scandales en scandales,  le sport a de moins en moins bonne presse un peu partout.



dohko57 07/07/2010 18:22



merci à vous pour ce blog si intéressant et divers !


je pense en effet que ce nettoyage a du bon à tous les niveaux. paradoxalement, ce sont davantages les lutteurs japonais qui sont victimes de cette affaire puisque le jeu est plus dans la culture
japonaise je dirais. et ça, ça passe encore moins auprès du public qui demande une examplarité totale de la part de ces compatriotes lutteurs. Je  suis resté attéré par le nombre de
personnes concernées par cette affaire (lutteurs, arbitres, entraineurs etc) alors que tous connnaissaient les règles...(elles ne datent pas d'hier).


En espérant que ce mauvais passage ne soit que temporaire et que le sumo puisse retrouver la faveur du public après.



Baiya 19/07/2010 01:52



Dohko, je pensais vous avoir mis un petit mot ici aussi, mais appremment Overblog fait des siennes et il n'a pas été enregistré. En tout cas, vous le savez,
je vous remercie beaucoup pour votre commentaire. Vous avez peut-être entendu parler des derniers développements dans lesquels Takanohana aurait été présent à une réunion de promotion du Sumo,
réunion pour les parents de futurs postulants, et parents parmi lesquels se serait trouvé un membre de la pègre....