Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 12:56

Le matin quand je pars pour le travail, je croise les files de collégiens qui se rendent à pied à l'établissement de notre quartier. Hier matin, la tenue d'une jeune fille a attiré mon attention.

En effet, contrairement a ses camarades en jupe plissée et haut à col marin

sailor-fuku.GIF

 

Elle portait bien le haut à manches longues avec son foulard noué sous le col, mais en bas elle avait un pantalon  de couleur foncée un peu large  et resserré aux chevilles et .... un joli hijab violet rentré dans le col:

 

hijab.jpg

Au Japon et dans le cadre de l'enseignement obligatoire (de 7 à 15 ans soit 9 ans qui couvrent l'enseignement élémentaire et le premier cycle du secondaire), tous les résidents légaux ont le droit de bénéficier de l'enseignement dans les établissements publics. Pour les étrangers il faut soi-même faire les démarches nécessaires auprès de la mairie de son domicile pour inscrire son enfant.

L'intégration des élèves musulmans n'est pas une question dont on parle ici. Le Japon prône la laïcité dans les établissements publics d'éducation. Je me demandais donc s'il y avait eu une directive issue au niveau municipal. La secrétaire du collège, qui a accepté de répondre à quelques questions, m'a expliqué que le collège en question était arrivé à une décision individuelle concernant l'accomodation de l'uniforme après discussion avec les parents de la jeune fille qui n'est pas de nationalité japonaise. Quant à la participation de cette élève aux activités sportives, on m'a dit qu'elle suivait tous les cours.

 

J'ai lu sur un forum la question d'une maman japonaise dont le mari est  étranger et musulman et qui se demandait comment faire respecter l'interdit de consommation de porc au déjeuner servi à l'école. Dans le cycle élémentaire les repas sont pris tous ensemble à l'école mais les menus sont donnés en début de mois. Cette maman aura certainement la permission de faire manger à son enfant un repas préparé à la maison quand le menu prévoit du porc. Les enfants qui ont des allergies alimentaires ont cette possibilité dans la plupart des écoles.

Pour les collèges publics de Nagoya, il y a une possibilité d'acheter des tickets de cantine et de consommer des repas préparés sur place mais beaucoup d'enfants apportent leurs bentô de toute façon.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Petit Page 29/04/2012 13:17


Pareil, pas mieux!!!!ça fait plaisir de lire ça, en ces temps plus que bizarres!

Petit Page 29/04/2012 07:40


En France, ces dernières années, ce n'est pas une laïcité exacerbée qui est mise en oeuvre, puisque ce sont uniquement les muslmans qui sont visés. Il y a deux ans, des oraux du bac ont été
passés dans quelques lycées privés catholiques, avec de grands crucifix accrochés dans les salles, et le rectorat n'y a rien trouvé à redire!


Quant à la question du foulard, il est arrivé, dans certains collèges que je connais trèèès bien, que "la question" se pose...et se règle très rapidement, sans problème, uniquement par la
discussion ( entre chef d'établissement et familles ), SURTOUT sans faire intervenir médias et politiques!


L'escalade actuelle anti-musulman débouche sur une crispation des populations, qu'elles soient musulmanes, ou françaises craignant de se faire voler/dépecer/bouffer par ces "z'immigrés" qu'on
n'arrête pas de présenter comme cause de tous les maux.


A part ça, ça va Miss Baiya?

Baiya 29/04/2012 12:50



La laïcité pour moi c'est la neutralité qui garantit la liberté de la formation intellectuelle dans un esprit d'ouverture....



Hatsuo 27/04/2012 11:05


J’incline à penser, un peu comme mimisan, que c’est une question de nombre d’immigrés. Je ne pense pas que les japonais sont
plus sages ou tolérants que les autres. S’il y a seulement une ou deux élèves dans la classe qui veulent porter le hijab, on peut le gérer comme un cas exceptionnel. On est encore très loin de la
situation en France. Par contre, je ne pense pas que les japonais réagiraient comme les français si le nombre d’immigrés monte. De quelle façon, exactement ? Je ne sais pas.

Baiya 27/04/2012 12:24



Oh, non...pas plus ou moins de tolérance ici qu'ailleurs! c'est un cas individuel, mais je trouve quand même beau que le collège ait été prêt à le traiter
comme tel. J'ai connu le Japon autrement c'est à dire plus enferré dans le réglement unique pour tous avec des exigences complètement inutiles concernant le vestimentaire des collègiens. D'un
certain côté la France avec sa laïcité stridente, ou en tout cas ceux qui la représentent,  manifeste trop souvent une certaine étroitesse de vue.


Je suis d'accord avec vous concernant la réaction japonaise à la montée massive du nombre d'immigrants....difficile de s'en faire une image. On peut
cependant se servir de l'histoire qui nous donne des exemples avec les populations chinoises et coréennes...


En France, on oublie justement de regarder l'histoire; on a été bien contents à une époque de se servir de tous les immigrés qui faisaient le sale boulot
pour nous. Et on a oublié qu'ils pourraient aussi avoir des droits et des revendications.



margareth 25/04/2012 15:46


Pour ma part il me semble aussi qu'en France on exagère beaucoup le problème. Autrefois nos religieuses portaient cornettes, voiles et jupes au pied (y compris dans les pays non-christianisés) et
personne n'y trouvait à redire (sauf elles parfois par temps de canicule ! Je pense à l'une de mes professeurs en particulier ). Si tel était encore le cas, les jeunes islamistes seraient beaucoup moins visibles dans le paysage français. Oui, nous nous braquons sur une certaine idée de la laïcité. Pour moi
celle de la république doit être la neutralité vis-à-vis de toutes les religions, le respect des convictions de chacun. Le foulard ne me dérange pas.

Baiya 25/04/2012 16:27



Je suis complètement d'accord avec toi. Tout cela est monté en épingle pour de mauvaises causes.



Mimisan 25/04/2012 14:33


S'ils en étaient envahis comme on l'est en France, auraient-ils la même attitude?

Baiya 25/04/2012 14:50



On n'est pas envahis sans l'avoir voulu......et le Japon qui avait parlé de faire venir de nombreux informaticiens Indiens (pas musulmans pour la plupart
probablement mais avec un autre système contraignant) il y a quelques années a apparemment abandonné cette idée; de toute façon, leurs visas auraient été temporaires, c'était une des premières
conditions.


Je pense qu'en France on s'est braqué dans une définition de la laïcité qui est complètement parano....