Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 07:54

prunier-mars2011.jpg

Pas seulement parcequ'il fait un temps magnifique qui semble vouloir durer et que tout est fleuri, le prunier derrière la maison et le cerisier devant qui s'éclaire de plein de jolis corolles.

Aujourd'hui c'est le jour de l'entrée officielle des nouvelles recrues en entreprise...dont ma fille aînée. Un grand et beau jour.

 

Revenons un peu en arrière: samedi dernier ma fille s'est rendue pour la dernière fois dans son université à Tokyo pour se voir remettre son diplôme de fin d'études. La cérémonie était prévue quelques jours plus tôt et devait rassembler tous les étudiants extrêmement nombreux de cette université mais elle avait été annulée (comme dans beaucoup d'autres institutions de la capitale d'ailleurs) à cause des coupures de courant. En effet, les autorités de l'université ne voulait pas que leurs ouailles soient bloquées toutes ensemble dans le même lieu et surtout voulait minimiser les problèmes de transport. Donc, on a étalé la remise des diplômes sur plusieurs jours et différents créneaux horaires en fonction des départements.

diplome-miyuki.jpgPas de cérémonie de sortie...cela peut sembler futile par rapport à ce qu'endurent  les populations du nord-est mais cela veut dire que la plupart des étudiants (surtout les filles...) ont dû annuler leur rendez-vous chez le coiffeur et la location de hakama. Heureusement, ce n'était pas un problème pour ma fille qui de toute façon, fidèle à son esprit 'légèrement' subversif avait décidé de  faire l'impasse sur tout ce cérémonial.

Néanmoins elle a avoué avoir été grandement émue par le fait que, en dépit de l'annulation des fastes officiels, le président de la faculté avait tenu à remettre tous les diplômes en main propre aux jeunes gens et que son professeur de séminaire était même venu avec une bouteille de champagne et de petits gâteaux !!!!

 

diplome-miyuki-2.jpg

Voilà, on le tient ce précieux sésame........

 

Cette semaine, elle a déménagé dans l'appartement que lui loue sa société. appart-E1 Toutes les filles des succursales de Nagoya habitent dans le même immeuble, en centre-ville. C'est un immeuble de location plutôt haut de gamme qui comprend des studios dans lesquels les employées célibataires peuvent habiter jusqu'à l'âge de 35 ans et également de beaux appartements habités par des gens qui n'ont rien à voir avec la société. Voici quelques photos prises sur le site officiel de l'immeuble car le jour du déménagement n'était pas vraiment propice à la prise de photos.

 appart-entree

Le prix de la location est très, très avantageux; 10 000 yens au lieu de plus de  80 000 yens, ce qui, soit en passant, est EXTREMEMENT élevé pour un studio, je trouve, mais l'immeuble est doté de tout un tas d'appareils de surveillance et les appartements équipés de gadgets dernier cri (que se passera-t-il en cas de coupures d'électricité????).

 

 

appart-LivingCette photo est celle d'un deux-pièces; le studio ne comporte que la pièce du fond, avec les deux immenses placards muraux et la véranda. La cuisine est équipée d'une gazinière encastrée mais dans le cas du studio n'a pas de fenêtre donnant sur l'extérieur.

appart-cuisineLa salle de bains, avec une grande baignoire, peut être chauffée, ce qui est appréciable.

Je ne sais pas si ma fille passera beaucoup de temps dans son studio car les horaires des sociétés japonaises sont assez terribles et les obligations sociales nombreuses.

Normalement, le premier avril de chaquqe année, la société organise plusieurs cérémonies d'entrée en entreprise au niveau national, mais à cause du tremblement de terre, les nouvelles recrues de Tokyo et du nord-est se sont jointes à celles de notre région. Depuis hier après-midi, ils sont tous rassemblés à l'hôtel Rihga d'Osaka où ils ont dormi (ma fille m'ayant envoyé un mail à 5h30 du matin, je pense que la pauvre a dû passer une nuit plus ou moins blanche tellement ce genre de choses la stresse, mais elle a promis de 'gambaru!'.....faire de son mieux); ce matin, ils ont participé aux festivités officielles et à partir de ce soir ils seront en séminaire de 5 jours à Kobe.

Au programme: le savoir-faire-des-affaires des parfaits employés, saluer, téléphoner, écrire des lettres d'affaires, conduire des réunions....avec, parait-il, la lecture obligatoire d'un gros (et lourd) volume sur l'histoire de l'entreprise, reçu il y a quelques semaines et sur le contenu duquel on les interrogera....^o^

Au retour, deux jours de repos et HOP! le grand plongeon .

 

Muffin-4.jpgMon maneki-neko, version Muffin, c'est bon pour le commerce (patte droite...argent)!

Toffee-1.jpgRestons zen....

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Régine 02/04/2011 22:11



de retour d'une semaine culturelle en turquie je me suis précipitée pour voir tes nouvelles... quel beau diplôme!!!.. et un appartement à faire rêver mes filles !!!.. Félicitations à Miyuki,
bonne rentrée dans la vie active et bon courage!  bises Régine



Baiya 03/04/2011 02:39



Merci Régine! tu es super gentille et j'espère que la Turquie a été une belle
expérience. Faut qu'on se refasse une petite séance Skype!


Les Japonais tiennent beaucoup à tous les rituels jalonnant la vie éducative, professionnelle et familiale.


Depuis le séisme, je lis dans les journaux toutes les histoires de jeunes qui soit doivent renoncer à leur rêve de faire des études , soit ont eu leur
promesse d'emploi carrément annulée à la dernière minute et doivent se remettre à chercher du travail comme M. l'a fait l'année dernière, je suis complètement attristée. J'espère que ma fille est
consciente de sa chance.



B. 02/04/2011 16:57



La vie continue faut bien et je vois que ta fille se débrouille plutôt très bien. Dans un de tes commentaires tu dis que la place des métisses est particulière.... Tu veux dire eurasienne ? Ma
petite fille va a des réunions de familles franco-japonaises mais ce sont les mères qui sont japonaises, il n'y a que mon gendre de japonais. J'ai bien l'impression qu'il y a plus de femmes qui
se marient avec des français que l'inverse. Aux infos nous avons tous les jours des actualités sur le Japon, et c'est tjrs pas fini. Le printemps ici aussi.....



Baiya 03/04/2011 02:33



Le terme de 'métis' semble toujours susciter des réactions ...


Dans mon cas de figure, je connais évidemment beaucoup de femmes étrangères en couple avec des Japonais. Mais effectivement, peut-être que les femmes
japonaises sont moins rebutées que leurs équivalents masculins par le choix d'un partenaire culturellement ou ethniquement différent. 



kiji 02/04/2011 15:25



Cet appart permet donc de faciliter l'entrée dans la vie active. :)


Au fait les hommes sont admis dans ces apparts? ou alors elles ne restent qu'entre collègues filles? 



Baiya 02/04/2011 16:11



Ha, ha...bonne question! non, non, l'immeuble (propriété de l'entreprise) est en fait un immeuble 'normal' avec des 3LDK pour des familles qui n'ont rien à
voir avec cette entreprise et des 1K ou 1LDK. Les 1K sont occupés par les filles de l'entreprise. Elles peuvent faire ce qu'elles veulent dans leurs logements...mais il y a toujours de petites
curieuses , surtout que leurs jours de congés ne sont pas 'ordinaires'...le mardi et le mercredi avec probablement
un de ces 2 jours occupé à la vie sociale de l'entreprise...genre, compétition de golf ou nomi-kai (ou les 2!). Plus je décris ça, plus j'ai l'impression de parler d'un monde
extraordinaire.... (bon, pour moi, c'est extraordinaire malgré tout! n'ayant jamais travaillé en entreprise japonaise)



Mimisan 02/04/2011 09:42



Et du côté de Fukushima, je sais qu'il y a toujours des fuites de radioactivité, que leur incompétence est de plus en plus notoire, que c'est à voir non pas en terme de semaines mais de mois.
Mais je ne sais pas s'il y a toujours un éventuel risque d'explosion (encoe plus) grave ou pas...


Ambiance deuil national, c'est normal. Et ce n'est pas parce que je suis actuellement en France que je me sens particulièrement plus gaie. Entre autre, je me pose beaucoup trop de questions
normales qu eje n'arrive pas à résoudre...



Baiya 02/04/2011 12:01



Explosion, je ne pense pas....mais contamination dont on ne sait pas l'étendue et la durée, oui. D'ailleurs ça recommence à suinter dans la
mer. 


 


Si tu décides quelque chose pour le Japon, dis-le moi...tu as ta place réservée ici!



Mimisan 02/04/2011 08:57



FORMIDABLE!!!!!!!!!!!!! Tu transmettras mes féicitations et mes encouragements à ta chère boxeuse :D Te voilà tranquille de ce côté là. (si je pouvais en dire autant... j'aurais un rien moins de
stress...)


Il y a donc toujours des coupures de courant à Tokyo? Ces derniers temps je manque d'informations sur la situation ici et là...


Et félicitations aussi au "maneki-neko maison" pour avoir si bien posé LOL



Baiya 02/04/2011 09:34



Merci Mimi! oui, les coupures sont encore de mise et pour l'instant on ne sait pas trop jusqu'à quand. Tokyo est hyper sombre et triste, parait-il....les
universités ne reprendront que fin avril-début mai, donc les quartiers autour des facs sont plus ou moins morts. D'après Miyuki, à Waseda, les activités sociales des clubs de sport (assez
célèbres pour leurs fêtes etc...) ont été annulées ou revues à la baisse en termes de dépenses  et de bling bling.