Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 07:52

En chemin aujourd'hui pour étoffer votre vocabulaire1

 

En effet, comme des dizaines de lecteurs du journal Chunichi de ce matin, je suis allée visiter Dôdan-tei, どうだん亭 une vieille maison traditionnelle qui se trouve dans mon quartier et est ouverte au public pendant une semaine au printemps et également en automne.

dodan-tei-entree.jpgA Dôdan-tei, ce ne sont pas les érables les héros du jour mais les 'dôdan-tsutsuji', une variété d'azalées ('tsutsuji' pour le japonais) aux fleurs en clochettes blanches, quelquefois roses, et dont le feuillage s'enflamme en cette saison. Des 'andromèdes campanulées', autrement dit une des nombreuses éricacées (famille des bruyères) que l'on trouve sous des cieux qui vont de l'Indochine à l'Himalaya.

dodan-tei-entree-7.jpg

Dôdan-tei est classé au patrimoine national. Cette maison a été construite en 1723 à Gifu pour servir de résidence secondaire à une riche famille de commerçants en céramique, les Asai (un nom de famille que l'on retrouve partout dans le quartier). C'était à l'origine une maison au toit de chaume soutenu par des arbalétriers, construite dans un style qu'on appelle en japonais le 'gasshô zukuri', littéralement 'structure aux mains jointes'.

dodan-tei-parking-2.jpgdodan-tei-parking-4.jpgdodan-tei-parking-5.jpgCôté parking le jardin explose!

En l'an 17 de Shôwa, la famille a fait transporter et reconstruire la maison à quelque pas de son emplacement actuel; elle se dressait sur 3 niveaux (le troisième niveau est celui qui se trouve normalement juste sous le toit dans le gasshô zukuri) et en l'an 42 de Shôwa ( 1967) elle a trouvé sa place définitive avec un étage en moins. Elle est maintenant la propriété de la ville d'Owari-Asahi qui s'en sert dans des buts éducatifs et il suffit de faire une demande au bureau concerné pour pouvoir l'utiliser. C'est un endroit idéal pour organiser des cérémonies du thé. La ville s'en réserve l'usage au printemps pendant la période de floraison des andromèdes puis en automne quand leur feuillage prend des couleurs brûlantes.

  dodan-tei-entree-3.jpg

  En route pour la visite, au sommet de l'escalier pavé nous attendent déjà des merveilles de couleurs:

dodan-tei-entree-2.jpgdodan-tei-entree-4.jpg

dodan-tei-entree-5.jpgdodan-tei-entree-6.jpgA l'intérieur, plusieurs petites pièces, dont une salle pour le thé; les murs sont décorés de calligraphie et ici et là sont posées des oeuvres en céramique d'une grande qualité.

dodan-tei-interieur.jpg

dodan-tei-interieur-8.jpgdodan-tei-interieur-7.jpgdodan-tei-interieur-6.jpg

dodan-tei-interieur-2.jpgdodan-tei-interieur-3.jpgdodan-tei-interieur-5.jpgdodan-tei-interieur-4.jpgdodan-tei-fenetre.jpg

dodan-tei-fenetre-2.jpg

Du salon, on peut admirer le jardin: le contraste avec les andromèdes, c'est la mousse 'polytrichum juniperum', 'sugi-goke' en japonais, qui l'opère

dodan-tei-jardin.jpgdodan-tei-jardin-2.jpgdodan-tei-jardin-3.jpgJuste derrière Dôdan-tei se trouve un des sanctuaires de l'organisation religieuse Tenri. Si vous vous rappelez, c'est là que sont hébergés chaque année les lutteurs de Ônomatsubeya.

A l'occasion de l'ouverture au public de Dôdan-tei, Tenri accueillait aussi les visiteurs qui le désiraient.

tenri-batiment.jpgtenri-batiment-2.jpgtenri-batiment-4.jpg

tenri-batiment-3.jpgShishi (le koma-inu des sanctuaires shintô) et dragon ornent le haut des piliers du portail d'entrée.

tenri-jardin-2.jpgtenri-jardin.jpgUne belle promenade en agréable compagnie, ponctuée de charmantes conversations avec de nombreux visiteurs croisés en chemin dont un adorable grand-père qui nous a donné plein de détails pour rendre notre rapide visite du sanctuaire Tenri très intéressante.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

G. 06/01/2013 12:43


C'est à Nagoya également ?


Une visite à penser à faire quand j'y serai alors !

Baiya 06/01/2013 14:21



Elle se trouve en fait sur le territoire de Owari-Asahi, près de la gare de Inba. C'est une maison qui n'est ouverte au public que deux semaines dans
l'année, une au printemps et une à l'automne. Le reste du temps, elle peut être mise à la disposition des résidents de Owari-Asahi pour l'organisation d'événements culturels ou
éducatifs.



Mimisan 09/12/2012 15:41


Superbes couleurs!!!
Heureusement que tu n'as pas manqué la visite

Mimisan 09/12/2012 15:39


Superbes couleurs!!!!!!!!!!

Marie Claude 27/11/2012 11:44


Merveilleuses photos bien personnelles qui me plonge dans la nostalgie....déjà !

Baiya 27/11/2012 13:06



Et tu te rends compte que c'est à 5mns de chez moi...incroyable! j'espère que vous avez pu bien profiter de la beauté de Kyoto.



Laure 21/11/2012 18:43


Merci merci !!!


j'ai "partagé " !

Baiya 27/11/2012 13:02



Merci Laure!