Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 12:42

La Saint Valentin....bientôt, avec la frénésie d'achats sucrés dont elle est le prétexte.

Le 14 février, ce sont les femmes qui mènent la danse avec un parcours bien hiérarchisé:

hon-mei choko, 本命チョコ les chocolats ou autres douceurs destinés à l'élu (les élus???) de leur coeur, 'hon-mei' ou 'favori';

giri-choko, 義理チョコpour les hommes de leur entourage amical, professionnel ou familial, obéissant au 'giri' ou 'devoir, reconnaissance'

et tomo-choko, 友チョコpour leurs copines, leurs 'tomo' ou 'ami(e)s'.

Enfin, je devrais dire 'c'était les femmes....' car depuis 2009 environ on a aussi le gyaku-choko , 逆チョコ: j' avais parlé dans ce blogue de cette possibilité donnée par la société Morinaga aux garçons de faire un geste vers les filles avant le White Day réglementaire, quand on rend les cadeaux reçus le 14 février. 'Gyaku', cela veut dire 'à l'envers, inversé', mis en évidence dans l'inscription du nom du produit dans les photos ci-dessous, les chocolats DARS, vu comme dans un miroir. Les 'gyaku' DARS et autres produits similaires ne sont vendus qu'autour de la Saint Valentin. 

gyaku-choco-2.jpg

  gyaku-choco-1.jpg

Et la mode, ça évolue!

Depuis, non seulement les garçons achètent les gyaku-choko du commerce, MAIS ils confectionnent les fameux 'chocolats à l'envers' comme nous explique le journal Chunichi d'aujourd'hui!

gyaku-choko.jpg

Sont pas mignons tout plein???? bon, comme dit le titre, il s'agirait des fameux Sôshoku-danshi....les 'hommes qui mangent de l'herbe' (non, pas celle qu'on fume!). Ils font ces bonnes petites choses et les offrent à leurs copines et cela sans attendre le White Day. Le point le plus important, c'est la déco personnalisée et de préférence avec plein de petits détails brillants, kira-kira...

Dans un grand magasin  de la ville de Mito , ville d' Ibaragi touchée par le tremblement de terre, les magasins n'ont pas pu être ouverts pour le  White Day du 14 mars 2011. Cette année, on a donc décidé de proposer un rayon spécial 'gyaku-choko'; ainsi les garçons qui n'avaient pas pu remercier leurs amies ou collègues l'année dernière pourront le faire à la Saint Valentin 2012.

 

Et tout cela sous fond d'une crise sans précédent touchant les relations sentimentales des Japonais et en particulier des jeunes entre 18 et 35 ans; une situation qui a fait le sujet d'une étude publiée l'an dernier sur les attentes concernant la vie en couple (ici c'est forcément le mariage et un couple hétérosexuel....qui sont les objets du sondage).

86% des hommes interrogés et 89% des femmes voudraient se marier un jour.

61% des hommes et 49% des femmes n'ont pas de partenaires amoureux 'du sexe opposé'....au moment du sondage, 27,6% des hommes  et 22,6% des femmes n'en désiraient pas.

Un sujet dont j'avais déjà parlé il y a tout juste un an, mais que je suis toujours en tant que parent de jeunes adultes et enseignante.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mimisan 01/02/2012 11:54


Bien documenté, comme toujours. J'ai remarqué aujourd'hui à Aeon des boîtes avec tout ce qu'il faut pour faire soi-même des petits choco fantaisie ou une autre pour faire la maison en chocolat.
J'attends de voir si la pile diminue ;-).



margareth 31/01/2012 21:50


J'aime bien le chocolat ! J'aimerais bien recevoir des chocolats pour la St Valentin, quitte à devoir les renvoyer en "miroir". Mais il est vrai que l'aspect commercial tue souvent l'esprit des
traditions les plus sympathiques. Je veux surtout parler de l'hyper commerce.

Mab 30/01/2012 16:19


Aaaaah, la Saint Valentin japonaise...grand moment d'anthologie dans beaucoup de mangas, et qui, personnellement, me donne des boutons, car je la trouve extrêment sexiste (et puis, c'est
tellement codifié...même si bon cet aspect en particulier ne me plaît pas dans beaucoup d'autres choses japonaises)


Bon après j'ai du mal à être objective, car de base la Saint Valentin, j'aime pas, et pas seulement parce que je suis célibataire et que donc ça me déprime de devoir subir ce véritable matraquage
publicitaire (et hautement culpabilisant)


Par contre, j'aime bien l'aspect "tomo-choco", c'est comme au Canada (où j'ai habité étant petite) : dans mon école, on s'offrait des bonbons et des petites cartes entre nous, c'était sympa :)
(bon par contre quand j'ai voulu faire pareil en France, je me suis faite regarder d'un drôle d'air)


Enfin bref. D'ailleurs en parlan de kira-kira, connais tu la chaîne de RRCherrypie sur youtube ? Cette personne (une homme, si j'ai bien suivi) fait des vidéos bizarrement zenifiante de
décorations de confiseries, d'utilisation de kit pour faire des bonbons, des gommes, des portes clés...c'est très sympa, et tellement exotique vu d'ici ! (d'ailleurs, ça vient d'où cet amour des
japonais pour le kira-kira ? Parce que ça prend de ces proportions parfois....)


 

Baiya 31/01/2012 11:51



Coucou Mab! ça me fait plaisir de lire ton commentaire.


Je voulais regarder la chaine dont tu parles sur Youtube avant de te répondre. C'est vrai qu'on adore ici tout ce qui brille, enfin surtout les filles; la
customisation des téléphones portables, les manucures etc...maintenant avec les smartphone, je crois que l'on voit moins de trucs collés partout. Ce qui brille, ça fait riche, ça fait kawaii, ça
fait penser aux étoiles, à la baguette  magique etc... les illuminations de Noël.


En ce qui concerne la Saint Valentin, version japonaise, ça me tue chaque année. Aujourd'hui j'étais à la gare dans un grand magasin où se tient chaque année
le salon 'amour du chocolat'...incroyable, noir de monde, de femmes seulement! et en plus ça coûte hyper cher.