Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 01:21
qui s'impose à la lecture des commentaires sur le billet précédent.

Certains ont pu penser qu'il s'agissait d'un exemple de discrimination contre les étrangers.
Or, la dispute en question a eu lieu entre deux Japonais, mon mari et le chef de travaux.

On ne peut donc reprocher à la police que son écoute bienveillante du coup de fil qui nous dénonçait à tort....ET SURTOUT le fait que l'inspecteur apparemment n'était pas si savant concernant les pièges et leurres à oiseaux.

Les populations étrangères composent moins de 1,5% de la population totale du Japon. parmi elles, certaines sont malheureusement stigmatisées d'office, je pense, du fait de leurs origines ethniques (Chinois, Brésiliens, Phillipins...); il ne faut pas se voiler la face.

Mais en ce qui me concerne, j'ai eu affaire à la police à plusieurs reprises et (je parle en tant que femme d'origine européenne, mariée à un Japonais), j'ai toujours eu droit à beaucoup de calme et de politesse, ce qui pour moi est le plus important. Tous ne peuvent pas en dire autant, probablement. Ce qui est certain c'est que la police japonaise, je le répète, rassure les Japonais, peut-être mais ils la craignent aussi....ce qui explique peut-être le haut niveau de sécurité dont le pays se vante.

Partager cet article

Repost 0
Published by Baiya - dans Qui suis-je
commenter cet article

commentaires

eg 01/02/2009 11:08

Au moins tu échappes au sentiment d'insécurité que l'on ressent infailliblement à l'approche d'un policier (ils sont plusieurs en général) en France. Je les sens souvent au bord du dérapage et il y a interêt à bien choisir ses mots, ne pas sourire trop fort, et ce sentiment n'est pas loin d'être aggravé par le coté soupe au lait de mon mari....japonais.Les gardes à vue sont en forte augmentation en France, il y a interêt à traverser dans les clous...

Baiya:0091: 02/02/2009 00:37


bon, ici aussi, le secret de rapports harmonieux avec les forces de l'ordre est le respect. Mais au moins tu es traitée poliment.


Marie en Arizona 24/01/2009 06:42

Evidement mon expérience perso n'a pas valeur de généralité mais à chaque foi que j'ai eu à faire à la police japonaise (c'était pas fréquent hein) je les ai toujours trouvé fortement sympatiques et charmants. J'avais vraiment l'impression qu'être un mère de famille française est une carte qui ouvre toutes les portes (et je ne suis même pas blonde).  J'ai noté par contre une grande différence concernant le personnel des mairies. Sur Kyushu, il était aimable, rien à voir avec Bunkyo où je me suis franchement sentie traquée pour des futilités. Je pense que c'est l'effet du monbre, le Français perd son exotisme dans la capitale et aussi je pense que pas mal d'expat sur Tokyo se sentent en terrictoire conquis et certain font franchement preuve d'incivilité (pour un Japonais). Cela pourait expliquer que les policiers du coin doivent être un peu plus échauffés.

Baiya:0091: 24/01/2009 08:54


Pas blonde, pas blonde......qu'est-ce que c'est que ces idées reçues???? :))
Je pense qu'on fait moins peur aux Japonais si on n'est pas trop blonde et si on n'a pas les yeux trop bleus.... quoique même brune, aux yeux foncés, on s'entend dire quelquefois que l'on a les
yeux bleusl encore des idées qui ont la vie dure!

Oui, je suis d'accord avec toi, la police, super (si tu n'as rien fait de trop mal) mais les mairies, c'est autre chose. A Nagoya, le premier arrondissement dans lequel j'habitais était un favori
des Gaijin et le guichet spécial étrangers probablement débordé de travail donc moyennement sympa. Par contre, dans mon arrondissement actuel, les Européens sont très rares, en fait les étrangers
ne sont pas nombreux car quand on va à ce fameux guichet, il n'y a jamais personne. Donc, pas de stress, sympa.


Gaspard de Coligny 23/01/2009 09:55

Un autre exemple de soumission a la loi des institutions japonaise: La marine, collision entre un croiseur Aegis (assez gros bateau) et un navire de peche (taille moyenne) bref malgres tout pas de tres grande difference de tonnage.http://mdn.mainichi.jp/mdnnews/national/news/20090123p2a00m0na005000c.html?inb=rsLes pecheurs avaient la priorite a droite. C'est la regle ecrite. Parfois cette regle est remplacee par la loi du plus gros. C-a-d le navire le plus agile doit ceder le passage. I/e un porte avion se deroutera toujours en priorite devant un petrolier en general 10 fois plus lourd que lui. En cas de collision il ne resterait certainement rien du porte avions a part une grosse facture.Dans le cas present c'est la MSDF  qui a ete reconnu coupable.

cocole 22/01/2009 11:30

j'aurais appris une chose de plus...les pantières, je n'en avais jamais entendu parler jusqu'à aujourd'hui !

Baiya:0091: 22/01/2009 12:33


Hé, hé, Cocole....j'ai été la première à devenir plus savante. Les pantières s'appelent aussi des pantennes apparemment. Mais je crois que ce sont des pratiques
réservées à certaines régions en particulier les sud-ouest et la chasse aux palombes.


Gaspard de Coligny 22/01/2009 05:56

Avertissement: Ce post contiens des mots, joint en phrases d'une longueur qui peut etre dangereuse pour certaines personnes. Si vous avez des soupcons de conditions pre-existentes de congestion cerebrale, ou avez des symptomes avant coureur  (regarder Le bigdeal, le journal de JPPernaud, Intervilles, fort Boyard, vote d'extreme droite ou ecouter Francis Lalane en font parti). Veuillez consulter un docteur et en attendant redirigez vous vers http://www.zombo.com.Je confirme... Les policiers au Japon sont avant tout adorable. Je pense que c'est pas mal lie au fait qu'ils sont d'abord des citoyens soumis aux meme lois que tout le monde.Pour le respect des policiers par la population... Ca s'arrete quand ils montent en voiture... la ca deviens MadMax...Cela dit a part les CRS (*) basés a Paris, en France j'ai toujours ete en contact avec des gens charmant. Ma période preferee etait celle des attentats de 95 ou de nombreuses compagnie de province etait stationnee a Paris. Demander son chemin dans les petits meandre du quartier latin a une compagnie base dans le bas cantal, le moral tres bas de passer noel loin de leur campagne, donnait toujours une ribambelle de reponses retournant vers leur officier"j'crois qu'cest la chef" "non chef c'est la" "euh, on peut y aller pour verifier"Ca... passer sa journee dans un autocar avec 0 degres dehors, dans une ville grisatre, en attendant que tout explose ca fait pas partie de choses dont on vous previens quand vous vous engagez...Pour les Philipines. La perception vas avoir interet a changer vus le nombre d'infirmiere qu'ils leur ont pique sans aucune honte. Si la situation continus a se degrader dans l'archipel la prochaine etape se sera l'import de docteurs.(*) J'ai eut un petit accrochage avec l'un d'eu une fois... Ou plutot avec le pare choc d'un de leur van qui avait decide de griller un feu rouge sans allumer ses girophare ou sirene. Ce qui est totalement illegal.