Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 11:23

A Ôbu, une petite ville de la préfecture d'Aichi, des âmes bien pensantes s'étaient élevées contre la discrimination qui existait à leurs yeux dans la représentation sexuellement différenciée pour orienter correctement les usagers des toilettes publiques. L'homme en bleu debout, la femme en rose et portant une robe..... tout cela devait changer!

Une ère nouvelle s'était ouverte avec le siècle nouveau et depuis l'an 2000, la ville avait adopté cette pancarte dans 5 lieux publics municipaux:

Vous avez là la version 'femme' (oui, oui, vous savez lire....); pour les messieurs, l'image (verte avec un personnage assis) est exactement la même; les mots, eux, non.

Pourquoi pas???? Ce n'est pas une mauvaise idée dans un pays qui se targue d'avoir un taux d'illetrisme proche ou égal à zéro, où les stéréotypes sexistes sont plus que résistants et où une étude récente aurait démontré que de plus en plus d'hommes préfèrent utiliser les toilettes assis et ne pas tenir particulièrement à leur apanage du 'pipi debout'.

Mais la municipalité d'Ôbu,  face aux critiques persistantes qui se plaignaient de la confusion qu'entrainait l'image, a décidé d'adopter à partir de l'année prochaine  un nouvel affichage 'à valeur universelle' , facilement compréhensible mais sans renoncer à l'avance que constitue aux yeux du maire actuel la notion d'unisexualité dans la représentation du personnage. Il reste à trouver ce design parfait.....

Et pour faire une petite promenade parmi les représentations graphiques utilisées dans les toilettes publiques au Japon, jetez un coup d'oeil à ces pages!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gaspard de Coligny 15/12/2008 15:39

Ca tourne au test de Rorschach...

KIJI 15/12/2008 11:57

Très interessant ce sujet sur le design de l'information. Je me suis régalé avec ton lien.Je remarque que les lignes du personnage assis sur le trône évoquent étrangement le tracé du kanji "femme"Lorsque j'irai à Obu je serai attentif à ces panneaux ;)

Baiya:0091: 16/12/2008 13:53


Moi aussi depuis que j'ai vu cet article dans le journal je me surprends à lever le nez vers les panneaux!


Gaspard de Coligny 14/12/2008 15:37

A part dans certains vieux films avec Meiko Kaji, je me rappelle pas avoir souvent vus une femme japonnaise se battre pour quoi que ce soit... enfin en dehors des crepages de chignons entre ecolieres. La ca sent plutot le comite municipal en manque de justification de son existence qui s'attaque a un probleme dont l'echec dans la resolution ne risque pas la moindre consequence. Mais authorise a expliquer les note de frais pour les diners-reunion-planning-meeting ainsi que quelque cheque pour les copains en charge du nouveau design.

Mimisan 14/12/2008 15:04

Les femmes japonaises ne choisissent pas toujours bien leurs combats...Gros bisous

Gaspard de Coligny 13/12/2008 18:19

Attends... la mythomanie "les japintocks sont hyper pas illetres" je croyais que depuis Taro Aso c'etait finalement mort...  Quand meme le premier sinistre y arrive pas, honnetement, ca laisse aucun espoir pour les yamambas et autres clowns qui trainent dans les rues...Pour le coup des affichettes de goguenots... les voitures c'est du beau delire... Y'a personne qui se plaint du sexisme des wagons unisexe dans le metro ? Ou dans un autre domaine pourquoi les messages de mise en garde pour la video surveillance dans les magasins est en general ecrit en chinois/anglais/koreen mais pas toujours en japonnais ou alors c'est la derniere ligne. Comme d'hab je vois bien la tele faire un reportage la dessus en gonflant la poitrine sur la superiorite de la sensibilite japintock et que les autres pays devraient en faire autant (c-a-d perdre du temps sur de faux problemes) pendant ce temps les commissions sur les respect des droits de l'homme des nations unies aimeraient bien faire 2-3 suggestions au gouvernement bride...