Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 06:33

ou La Belle et la Bête????

A l'occasion de la sortie en DVD, demain 28 novembre au Japon, du film  de Danièle Thompson 'Fauteuils d'orchestre', sous le titre japonais 'Les cafés de l'Avenue Montaigne' , j'en profite pour vous rappeler que depuis 10 ans l'Avenue Montaigne et le quartier commerçant de SAKAE sont jumelés!

J'en connais qui ne manqueront pas d'être surpris pour ne pas dire horrifiés par l'association. En effet, bien qu'en 10 ans le quartier de SAKAE ait bénéficié de l'implantation successive de nombreuses boutiques de luxe, sa vie est dans le sous-sol....et là, il y a de TOUT!!!!!!!!

En tout cas les relations franco-japonaises font partie de la vie  de  Jean-Claude Cathalan, le président du Comité Montaigne de l'assocation des commerçants du 8ème arrondissement,  dont la femme (décédée en 2003) était la mannequin Hiroko MATSUMOTO, la première japonaise à faire carrière en France dans cette profession grâce en particulier à Pierre Cardin et Hanae Mori. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article

commentaires

Ras 21/06/2011 13:31



Sur Wikipedia j'ai trouév pas mal d'informations sur la vie de Hiroko Matsumoto - elle a eu pas mal d'amants dont Pierre Cardin visiblement



Baiya 21/06/2011 15:20



merci pour ta visite!



KIJI 09/12/2008 09:52

Salut Baya,Attention car si tu ne postes plus de sujet on fait un sitting devant ton blog ;)

Mimisan 08/12/2008 05:21

Et voilà comment tout s'explique...

Gaspard de Coligny 02/12/2008 16:16

J'avais adore fauteuil d'orchestre... Jusqu'au moment ou Dupontel est a l'ecran... Sa mediocrite en tant qu'acteur est sans limite... C'est le deuxieme film que je le vois massacrer. L'autre etant "le president", tout est plutot sympa, jusqu'au moment ou Dupontel est devant la camera... et la c'est comme de la craie qui grince sur un tableau noir...

kiji 01/12/2008 09:53

salut
Merci, j'en apprend chaque jour un peu plus : J'ignorai l'histoire de Hiroko Matsumoto
bonne semaine à toi