Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

26 août 2008 2 26 /08 /août /2008 12:56
et on oublie tout quand on vole en montgolfière. C'est la merveilleuse expérience que nous avons faite le 15 août en soirée, après plusieurs reports de vol dûs à un temps plus que maussade.
Dans cette région du Périgord plusieurs personnes organisent des baptêmes en montgolfière et parmi eux Patrick Chéreau qui dispose de trois terrains d'envol près de Saint Cyprien (région de Sarlat).

Les vols ont lieu très tôt le matin ou en soirée pour ne pas être perturber pas des vents trop forts.

Arrivés sur le lieu de rendez-vous nous voyons approcher la voiture tirant la remorque qui contient le matériel.

 
Un petit coup de bascule pour poser la nacelle sur le sol:
On fixe les bonbonnes de gaz (réserve totale: 3)
On accroche le ballon puis on le déploit dans toute sa longueur:

Puis on commence à gonfler le ballon en écartant bien la bouche de la sphère au début:
Le ballon porte l'effigie du Château des Milandes, demeure de Joséphine Baker et que l'on voit au loin.


Gonflé à bloc, le ballon se met debout et hop....on saute dans la nacelle: et c'est parti!

Très vite, on prend de la hauteur:
On longe la ville de Beynac et son château:



La hauteur est modulée très précisément par des apports d'air chaud en fonction de l'analyse que fait le navigateur des courants d'air:




Une des magies de la montgolfière, c'est que l'on sait d'où on part mais le point précis de l'atterissage reste une surprise jusqu'à la fin. Un récupérateur suit donc le vol en voiture et vient chercher les explorateurs du ciel en plein champ.
La montgolfière se pose tout droit sur le sol puis s'incline doucement......



Et une fois au sol, il faut ranger tout le matériel qui repart comme il est venu, dans la petite remorque derrière la voiture dans laquelle sont montés les passagers du périple.



Nous avons passé environ 1h et demie dans les airs, quelquefois à environ 1000m de hauteur, avec des séances de surf sur la cîme des arbres pendant lesquelles on pouvait toucher le feuillage, pour enfin atterrir dans un pré enfoncé entre des bosquets de grands arbres, sur le bord d'une petite route cantonale. Notre navigateur scrutait le sol avec attention pour trouver un espace dans lequel il n'y avait pas de bovins afin de ne pas les effrayer, mais aussi de ne pas s'attirer les foudres du propriétaire!
Je suis prête à recommencer à la prochaine occasion.

Partager cet article

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article

commentaires

La PieQui Chante 27/08/2008 13:48

Bonjour Baiya,
Merci pour ce beau reportage : je reve depuis longtemps de faire un vol en mongolfiere. J'espere trouver rapidement tous les ingredients pour realiser ta recette de pain d'epices dont je reve depuis quelques semaines...
Et merci pour ta visite. Bon sejour a Singapour

Flo au Japon 27/08/2008 02:21

j'ai eu aussi l'occasion de voler en Montgolfiere, pour enterrer la vie de jeune fille d'une amie, c'etait fantastique ! Et Beynac, je connais bien ! le pere d'une amie habite une des dependances du chateau ! Merci de me rememorer ces bons souvenirs :)

Myriam 26/08/2008 18:11

Très intéressant ce reportage sur ce vol Tu n'as eu aucune inquiétude! Comme Kenji aime tout ce qui vole il en a profité aussi et revoir Beynac sous cet angle,c'est un peu d'air des vacances!Merci pour ta visite!