Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 01:52
Salut les amis! Un grand merci  pour vos messages que j'ai découverts à mon retour d'une vingtaine de jours loin des délices de l'internet.

Un peu moins de trois semaines dont j'essaierai de vous mettre quelques images plus tard et pendant lesquelles j'ai arpenté un certain nombre de passerelles littéralement et de façon imagée car comme vous allez le voir, mis à part le plaisir de revoir ma famille, j'ai fait de jolies, bien qu'éphémères rencontres. Jolies car imprévues pour la plupart donc émouvantes, éphémères mais riches car elles forment un lien entre ma vie ici et les petits bouts de celle-ci qui s'écrivent de temps en  temps en France et ailleurs.

Tout d'abord je suis donc allée de Nagoya à Paris puis à Londres, une ville que je visitais régulièrement lorsque j'étais étudiante et que j'allais passer un peu de temps à Oxford, chez mon copain devenu mon mari. Il y a très, très longtemps.....et donc j'étais très impatiente de voir si ces deux villes avaient changé. Et bien pas vraiment si ce n'est que pour nous, pauvres possesseurs de yens, la vie est horriblement chère!!!!!!  et que tous les cent mètres on trouve un nouveau style de fast-food; celui des sandwichs-salades-smoothies aux fruits, chose qui n'existait pas il y a ....trente ans (et oui, ça date...!)
Londres semble être un énorme chantier de construction mais malgré la vétusté de certaines infrastructures, les réparations quotidiennes qui paralysent l'une ou l'autre des lignes de métro et les traces de beuveries du week-end qui émaillent les trottoirs du petit-matin avant d'être promptement chassées par les escouades de voitures de ménage, beaucoup de choses nous relient au Japon.
Et pas seulement l'abondance de références culinaires japonaises, comme le bar à sushi YO! que l'on trouve au beau milieu du 'Lawn' de la gare de Paddington, ou le menu-bentô dans le restaurant SCARLET du Old Spitalfields Market:
Discipline en matière de queue, propreté des toilettes publiques et autres trottoirs, affabilité générale, ma fille de 16 ans a adoré Londres, son architecture et tout particulièrement ses marchés aux puces. Elle a été charmée par la diversité culturelle et la tolérance évidente des individualités.

Après Londres, l'Eurostar nous a ramenées à Paris, puis direction Nantes et Noirmoutier; Angers; et pour la dernière semaine, les merveilles préhistoriques et les châteaux de la région de Lascaux, une région qui m' a permis de faire enfin la connaissance de Myriam.

Mais il y a eu  plusieurs autres rencontres qui forment des boucles entre ma vie ici et mes liens avec ce là-bas européen auquel on se réhabitue si vite qu'il devient parfois un peu difficile de le quitter:

une ancienne étudiante que je retrouve dans un magasin de l'aéroport du Chubu, CENTRAIR....

un potier français spécialiste de la technique du RAKU, rencontré par l'intermédiaire de ma tante et de mon oncle d'Angers: Patrice LEBRETON....(jetez donc un coup d'oeil sur ses créations et le site de son atelier 'La Passerelle'....)

et enfin à Roissy, c'est encore une passerelle, celle nous menant dans l'avion du retour, qui a été le lieu de rencontre avec une autre étudiante, actuellement en stage chez JAL à Paris. Je souhaitais cette rencontre que je pensais en même temps improbable car venant de Bordeaux, je n'enregistrais pas mes bagages à Roissy et elle m'avait dit qu'elle travaillerait au guichet de JAL. Nous avions passé environ un mois avant son départ à faire un apprentissage éclair de langue française et son enthousiasme m'avait beaucoup plu. Et voilà que j'entends: 'sensei!'...
Elle avait été envoyée pour essayer de retrouver le propriétaire de 2 très beaux chapeaux pour homme oubliés sur une banquette de la salle d'attente. De l'entendre me souhaiter 'bon voyage' en français m'a fait chaud au coeur que j'avais un peu serré.

Partager cet article

Repost 0
Published by Baiya - dans France-Japon
commenter cet article

commentaires

Pascale 23/08/2008 09:21

Bon retour "chez toi"! Ca fait plaisir de t'"entendre" à nouveau et surtout de savoir que votre séjour en Europe a été agréable.

Flo au Japon 22/08/2008 10:23

bonjour ! contente de te revoir dans la blogosphere ! j'ai eu moi aussi mon petit lot de rencontres impromptues :o) Et Lascaux n'est pas si loin de mon lieu de sejour aoutien !A Londres, j'ai aussi revu Spitafields, tout beau tout refait a neuf. Je suis fan !

Helene 22/08/2008 09:17

Welcome back, my Dear ! J'attends avec impatience tes autres narrations sur ton séjour européen.

kiji 21/08/2008 16:37

Heureux de te savoir de retour.  J'espère que tu es comblée par ces vacances passées. Très beau récit. Le monde est petit n'est-il pas?Jespère que le choc thermique entre la France et le Japon n'est pas trop fort!ps: Je suis également un grand fan de Londres. Pour les mêmes raisons que celles que tu évoques (en plus les restos indiens sont excellents!)

Myriam 21/08/2008 07:16

Bonjour , heureuse de te retrouver sur le blog! Super toutes ces rencontres, fortuites ou pas, qui permettent de garder le lien ici et ailleurs . Personnellement j'y suis très sensilble, ces "hasards" de la vie sont des moments très précieux...