Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

8 octobre 2007 1 08 /10 /octobre /2007 07:42
Le vocabulaire japonais regorge d'expressions formées à partir du possessif anglais "my" qui impliquent individualité et liberté de choix: on a "My Home" (accession à la propriété foncière) , " My Car" (...pour la voiture perso), My Hashi" (le choix de prendre ses propres baguettes quand on va au restaurant pour éviter d'utiliser des baguettes jetables) .... et aussi "My Bag" et "My Basket" pour lutter contre l'utilisation des sacs en plastique. 
La chaîne de supermarchés
JUSCO en particulier propose depuis quelques my-basket.jpgannées d'acheter un panier en plastique rose à 315 yens, panier qui se pose sur les chariots du supermarché et que la caissière remplit directement avec vos achats ce qui lui permet de ne pas vous donner de sacs en plastique. A la place le client a une carte que l'on tamponne à chaque passage à la caisse. 20 tampons donnent droit à un coupon d'achat de 100 yen. Les 5 (jour sans sac, "No-fukuro-day".... une autre concoction linguistique métisse), les 11 (jour AEON, le groupe commercial propriétaire de JUSCO), les  20 et 30 (jours de remerciement des clients) de chaque mois, le nombre de tampons est doublé. On peut aussi se contenter de n'importe quel autre sac acheté ou de sa fabrication opur le remplir de ses achats.

Depuis le 21 septembre dans la municipalité de ISE (préfecture de MIE, à l'ouest d'AICHI) et depuis le 1er octobre dans l'arrondissement de Midori-ku (sud de Nagoya), les sacs en plastique sont devenus payants  dans la plupart des commerces, en particulier les supermarchés, et selon un magasin APITA de Midori-ku, alors qu'avant l'institution de cette nouvelle mesure seuls 20% de leurs clients ne se servaient pas de sacs en plastique, maintenant environ 90% ne les demandent plus. Les plus réfractaires sont .....les étudiants qui se servent des sacs comme sacs poubelle et les hommes qui ne pensent pas toujours à prendre un sac ou un panier lorsqu'ils vont faire leurs courses! (selon un article en première page de l'édition du soir du Chunichi du 6 octobre 2007, qui montre la photo de l'intérieur d'une pharmacie avec des sacs de petite taille à 2 yen par sac ou 5 yens pour un sac de taille ordinaire)


Si on ne compte pas les bébés et enfants en bas âge, chaque habitant du Japon en 2002 utilisait en moyenne 300 sacs en plastique par an, soit, à raison de 18,3 ml de pétrole par sac, une consommation de 
2 790 000 barils de 200 litres de pétrole. Le coût de production d'un sac se situe entre 2 ou 3 yen. En mai 2006 environ 12,6% des clients de JUSCO présentaient leurs propres sacs ou paniers soit une économie de 2087 barils de pétrole, selon des chiffres publiés sur le site de l'enseigne. 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cable 14/10/2007 16:39

Les sacs plastiques sont à 6 yen au supermarché près de chez moi. C'est le supermarché le moins cher que j'aie vu au Japon (165 yen la  bouteille de 1,5L de coca-cola), alors à 6 yen le sac, je ne me plains pas, et ne me restreinds pas.Et nous aussi on s'en sert comme sac poubelle, car cela reste moins cher que d'acheter des sacs poubelles. D'ailleurs, même quand je vais faire mes courses avec un sac-à-dos où toutes les courses rentrent, je prends quand même des sacs plastiques!

Baiya 14/10/2007 17:03

Merci  pour vos commentaires. 6 yens, pas hyper-pratique...., en fait dans le journal, ils montraient la photo des sacs disponibles avec le prix affiché; à 2 yens, il s'agit d'un mini-sac, les autres sont à 5 yens (il faut que je le précise dans l'article, merci Cable!). Le problème à Nagoya, c'est que pour se débarasser de ses déchets, on est obligé d'utiliser des sacs agréés (couleur et matière pré-déterminées) et les sacs en plastique que l'on obtient dans la plupart des supermarchés ne peuvent pas servir directement à cet usage. Il y a seulement une chaîne de magasins  qui donne toujours au moins un sac agréé (de petite taille) pour emballer les courses. Je dois dire, honnêtement que c'est plus rapide de prendre tous les sacs, même payants (et de se débarasser des stocks en les mettant dans le sac bleu à cet effet pour le recyclage....), et puis moi, je ne suis pas très bien organisée, alors il suffit que j'aille faie les courses pour me retrouver sans la "stamp-card" et le panier.....

BOULLET christine 11/10/2007 21:48

Bonsoir bayia,impressionant le nombre de baril de pétrole par an par personne, et l'idée du panier rose payant c'est bien, ici en france comme dans les autres pays occidentaux j'imagine, c'est passé dans les moeurs ont voit tout le monde avec son panier, cabat, et un nouveau marché de sacs de course nait il y en a de très drôle!!!et certain magasins  vendent des sacs plastiques pour ceux qui n'ont rien le cout de se sac je ne le connais pas....moi ce qu'il m'a le plus impressionné c'est la visite d'un CET(centre d'enfouissememt techinque) ils recycle les déchets vert, etc...le terrain est très vaste donc on vistie l'endroit et au bout d'un chemin une déchetterie à ciel ouvert de plastique non recyclé avec de haut grillage, sac plastique, sac noir de poubelle, les emballages plastic des boissons genre eau, coca, et autre ...plus bas un énorme trou à l'intérieur une bache pour empecher les infiltrations d'eau et de pollurer les employés avec des pelleteuses prennent les sacs non recyclé les mettent à l'intérieur de ce trou le remplissent le recouvre de terre et après cela fait des collines et l'herbe pousse dessus et après ni vu ni connu ont dirait q'ui n'y a rien eu du tout cela m'a beaucoup choqué et impressionné...et tout autour des collines recouvertent d'herbe et en dessous dés sacs plastiques le centre à été fermé l'année dernière car il n'y avait plus de place... En normandieil y a les collines des oiseaux qui a été aménagé en parc et avant c'était ce genre de décheterie...  incroyable!!!!!!voilàbonne soirée christine boullet