Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De passage...

Bonjour!

Bienvenue sur ce blogue dans lequel je vous propose des coups d'oeil éclectiques, au fil de mes humeurs et de mes occupations, des vignettes sur la société japonaise, une incitation au voyage virtuel, j'espère, mais aussi un outil d'adaptation pour ceux qui franchissent le pas et viennent nous retrouver ... à Nagoya!

 

 

Retour à la page d'accueil

26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 01:55
La préfecture d'Aichi avait choisi M. Aso. La chambre haute du Parlement lui avait préféré M. Ozawa.... mais M. Fukuda est désormais Premier Ministre du Japon; pour les pays environnants, c'est une bonne nouvelle. En matière de pratiques politiques, on ne peut pas dire que s'annonce une ère nouvelle mais plutôt un renforcement des cuisines de factions, déjà critiqué d'ailleurs par certains jeunes membres du parti au pouvoir.
Ce matin, donc, en première page de tous les journaux, un tableau présentant les membres du gouvernement. Pas de nomination "surprise" (prononcé à l'anglaise dans les journaux télévisés d'hier soir).  Parmi les 18 photos, seuls deux visages féminins placés en bas du tableau après tous ces messieurs: une femme pour lutter contre la baisse de la natalité (on dirait "la famille" en France, mais au Japon le titre de ce ministère est limité à ce problème) et une autre à la politique économique et fiscale. La première est diplômée de Harvard, la seconde de Hitotsubashi. 
Car c'est cela qui m'a intéressée dans le tableau:
au dessous de la position occupée (avec à droite l'indication de reconduction ou non), on trouve une photo de l'élu(e), puis les renseignements suivants:
-nom, prénom, âge
-appartenance politique (c'est un gouvernement de coalition)
-détails des fonctions
-diplôme universitaire (en fait le nom de l'université d'où la personne est sortie)
-résumé chiffré de la carrière d'élu
-préfecture d'origine
-appartenance à une faction au sein du parti (12 personnes sur 18, 6 noms de factions, certains membres n'appartenant officiellement à aucune faction)

Ces deux informations (indiquées en caractères gras plus haut) sont un résumé du fonctionnement de la société japonaise. 
M. Fukuda est sorti de l'université de Waseda et au sein de son gouvernement, on trouve 4 autres personnes ayant fait leurs études dans cette université (donc 5 sur 18), 5 personnes sorties de l'université de Tokyo et 2 de Keio, le reste d'origines variées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Shizuka 29/09/2007 04:41

C'est vrai que Monsieur Fukuda a un beau pedigree, et en plus, un papa qui était aussi premier ministre!Ce n'est pas au Japon qu'un homme de "basse extraction" (d'origine étrangère, etc...) comme notre cher Sarko pourrait accéder à un poste de ce genre!Sinon avec son petit air de  "jimina ojisan", Erika et moi on était un peu fans, depuis qu'il était chef de cabinet du gouvernement  Koizumi.

Baiya 29/09/2007 08:23

Moi aussi complètement fan de son côté pince-sans-rire, bien que le sourire de Aso soit craquant! Au Japon on a quand même quelques "transfuges" d'origine étrangère (finlandaise, britannique, chinoise, coréenne et autres) qui réussissent pas mal dans des carrières médiatiques (parlementaires, journalistes, sportifs etc....). Mais il va falloir pas mal de décennies (de siècles?????) avant qu'un tiers des Japonais puissent se targuer d'avoir un aïeul pas trop lointain d'origine étrangère. Enfin, nous, on oeuvre pour, n'est-ce pas Shizuka? \(^ - ^)/